Vous êtes ici : Accueil > Actualités > ATTENTION Taxe d’habitation 2023 : qui sera concernée par cet impôt local pour cette année ?

ATTENTION Taxe d’habitation 2023 : qui sera concernée par cet impôt local pour cette année ?

Une fois de plus, la taxe d’habitation 2023 vient d’être victime de nouvelles dispositions légales. Depuis ces dernières années, cette taxe a connu plusieurs reforment qui a bien évidemment impacté son montant.  Pour cette année qui va être touchée par cet impôt local ?

Qui va devoir payer la taxe d’habitation de 2023 ?

Dernièrement, les Français ont eu droit à plusieurs changements dans leur vie. En effet, ils ont dû faire face à la crise sanitaire, puis désormais la crise énergétique mais aussi à une inflation galopante. Cote administration, la déclaration des revenus a aussi connu des changements. Plusieurs cases ont été supprimé. Un impôt local vient aussi de subir une réforme. De récentes normes fiscales vont réduire le champ d’application de la taxe d’habitation. De cette manière, les règles sont très strictes afin de déterminer les personnes qui doivent s’en acquitter. Ainsi, quels sont les logements concernés, et sous quelles conditions se fait le paiement de ce taxe d’habitation ?

Il semblerait bien qu’à partir de 2023, les Français ne vont plus payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Vraisemblablement, cette exonération est due à une réforme fiscale mis en place en 2018. Par conséquent, il n’y aura que les logements secondaires qui doivent être taxer de cet impôt local. Par ailleurs, la résidence secondaire désigne tous les logements meublés mais qui n’a pas le statut de résidence principale.  Notant tout de même que ceux qui devront payer la taxe d’habitation 2023 peuvent être le propriétaire, le locataire. Il est même possible que cette taxe soit payé par un occupant à titre gratuit du bien.

Faire une déclaration des nouveaux changements

Il est possible d’en savoir plus si l’un de vos propriétés doit payer la taxe d’habitation pour 2023. Effectivement, pour cela, vous devriez vous tourner au statut de ce dernier au 1er janvier de l’année d’imposition. Notant aussi qu’en cas de changement de situation (déménagement, nouveau locataire, etc.), il est nécessaire de faire une déclaration auprès des services fiscaux. D’ailleurs, une non-déclaration sera passible d’une amende de 150 euros.  Une déclaration peut être fait sur votre espace en ligne, sur le site de l’administration fiscale et même en administration. Bien évidemment, cela est aussi possible par téléphone sur « service client impôts » sur un moteur de recherche.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement