Augmentation de la retraite : heureuse nouvelle pour la complémentaire.On vous dit tout !

Les pensionnaires du secteur privé peuvent se réjouir. L’augmentation de la retraite complémentaire est en cours.

augmentation de la retraite complémentaire une bonne nouvelle

La hausse annuelle de la pension de base ne suit pas le rythme de la hausse des prix. En effet, avec une inflation de 3%, les retraités du secteur public ne bénéficieront que de 1,1% d’ajustement. Forte heureusement, depuis novembre 2021, cet accroissement a subi une revalorisation de 1% pour les retraites complémentaires Agirc-Arrco. Approximativement 12 millions de bénéficiaires ont pu en jouir.

La situation d’inflation a permis au gouvernement de prévenir que guérir. C’est à cet effet que la loi sur le pouvoir d’achat a été adoptée. Les retraités du secteur public peuvent donc être rassurés qu’ils obtiennent leur 4%. Mais qu’en est-il de l’augmentation de la retraite complémentaire du secteur privé

Augmentation de la retraite complémentaire fortement attendue

Bonne surprise à l’horizon les pour retraités qui recevront leur pension complémentaire ce novembre. En effet, à partir du 01er novembre, les retraités du privé encaisseront enfin l’augmentation de la retraite complémentaire fortement débattue. Effort de l’Agirc-Arrco, cette hausse fera des heureux. En effet, les retraités du secteur privé se sentent lésés vis-à-vis des retraités du secteur public, car ils n’ont pas encore profité des avantages de la loi sur le pouvoir d’achat. Aussi, l’Agirc-Arrco a revalorisé la valeur du point de retraite, en tenant compte le salaire moyen par personne et l’inflation. Cette revalorisation est estimée à 4 ou 5%, voire plus selon Moneyvox.

Historique de la revalorisation des pensions

Grâce à la nouvelle loi sur le pouvoir d’achat, la revalorisation des pensions complémentaires pourra se faire. A titre de rappel, la revalorisation des pensions ne tenait en compte au départ que les pensions de bases, c’est-à-dire, les pensions des retraités du secteur public. On peut citer l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et la pension de réversion. Au lieu des 4% prévus initialement, l’augmentation de la retraite complémentaire a été ajustée à 1,1%.

L’attente sera longue jusqu’en novembre pour les retraités du secteur privé. En effet, à partir de cette date, grâce à la valeur du point de retraite Agirc – Arrco, l’augmentation de la retraite complémentaire tant attendue sera effective. Voici un bref historique sur la hausse du pourcentage des retraites complémentaires. Au tout début, entre 2015-2016, avec les caisses séparées Arrco et Agirc, aucune hausse n’a été enregistrée. La première augmentation a été enregistrée en 2018, au mois de novembre. Ensuite, un accroissement de 1%, soit 1,2714 euro en 2019 qui ne connaîtra pas de changement en 2020. Le point s’élèvera à 1% encore en 2021 et la nouvelle augmentation est attendue en novembre 2022.

La date de la revalorisation des pensions

La revalorisation des pensions aurait dû être effective début août. Les retraités auraient donc dû déjà percevoir une augmentation de la retraite complémentaire sur leur pension du mois de juillet. Ce ne sera pas le cas, elle prendra effet au début septembre, le 09 pour être précis, sur la pension du mois d’août. Mais cette date ne concernera pas tout le monde. Le 01er septembre, ce sont les affiliés à la Carsat Alsace-Moselle qui ont reçu leur part. Le 09 septembre, c’est le tour des affiliés à la Cnav et à la MSA. À partir du 28 septembre, le bénéfice reviendra aux retraités de la fonction publique d’État. Enfin, le 29 septembre, ce sera au tour des séniors de la fonction publique territoriale et hospitalière qui toucheront la revalorisation de leur pension.

Les bénéficiaires de l’augmentation des retraites

Pratiquement tout le monde bénéficiera de l’augmentation de la retraite complémentaire. Au début, seuls les fonctionnaires profitaient de cet avantage. Mais le gouvernement l’a annoncé à travers le service public que la hausse s’appliquera aux pensions des retraités du secteur privé, de la Fonction publique, des régimes spéciaux et même des indépendants

Le ministre du Travail, Olivier Dussopt a estimé l’importance de l’augmentation sur le pouvoir d’achat des retraités, aussi minime qu’elle soit. Il a souligné un gain de 45 euros par mois pour une pension à 1 200 euros.  Dans un communiqué, le cabinet Sapiendo explique que tous les régimes ne sont pas égaux. De ce fait, le gain sur le pouvoir d’achat ne sera pas conséquent si la part de la retraite de base n’en est pas.

 

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .