Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Automobilistes : des changements dès la rentrée, les nouvelles ne sont pas bonnes…

Automobilistes : des changements dès la rentrée, les nouvelles ne sont pas bonnes…

Des changements qui commencent dès la rentrée et qui concernent les automobilistes. Pour tout savoir sur ces changements qui arrivent dans quelques petits jours, il vous suffit de continuer la lecture de l’article.

 

Une bonne nouvelle pour les automobilistes concernant les carburants

Dès la rentrée, il y aura des changements pour les automobilistes. Les carburants passent de 18 à 30 centimes par litre. C’est une aide mise en place pour lutter contre l’inflation. Cette dernière fait augmenter les prix depuis le début de l’année. Et cela s’est tout de suite ressenti sur les carburants. Le litre coûtait alors parfois plus de 2 euros. Un niveau historique bien plus haut que celui à l’origine de la crise des gilets jaunes en 2018. Cette remise de 30 centimes s’applique sur tous les carburants et sera valable en septembre et en octobre. À partir du mois de novembre, elle sera de 10 centimes. On ignore encore si cette remise sera reconduite pour 2023. Pour le moment, elle continue jusqu’à la fin du mois de décembre.  Pour les automobilistes qui roulent en hybrides, les sans-plombs sont également concernés. Mieux encore, le rabais peut atteindre les 50 centimes. Comment ? Grâce à TotalEnergies. En effet, dans les stations « classiques » (et pas dans les Access, donc), le pétrolier ajoute 20 centimes à la remise faite par l’État. Mais la remise de Total ne concerne pas l’E85 et le GPL.

Les changement pour les automobilistes dès la rentrée: les concernés par ZFE

Derrière ce sigle se cache les Zones à Faibles Émissions. Afin de faire en sorte que les grandes villes soient moins polluées, et pour lutter contre le réchauffement climatique, la circulation est interdite pour certains véhicules. Les automobilistes concernés n’ont pas le droit de s’y rendre sous peine de recevoir une amende. Et si la liste de ces Zones s’allonge généralement le 1er janvier, le 1er septembre est désormais une date importante. Dès la rentrée, c’est la ville de Marseille qui entre en jeu pour des changements des automobilistes. La ville bannit de son centre les véhicules Crit’Air 5 et non classé. D’après la métropole, cela ne concerne que 2% des voitures particulières en circulation du côté de la cité phocéenne. À Lyon et Rouen, il y aura du changement à partir du 1er septembre. Jusqu’à présent, les interdictions concernaient uniquement les utilitaires et les poids lourds. Mais elles sont désormais élargies aux voitures particulières. Pour la ville de Lyon, les voitures Crit’Air 5 et non classées sont concernées. De son côté, Rouen bannit déjà les Crit’Air 4 en plus. 

Si de bonnes nouvelles sont à noter, comme cette remise, on remarque que certains automobilistes seront embêtés par les ZFE, tandis que d’autres réalisent que l’achat d’une voiture électrique ne fait pas faire tant d’économies que ça. Il faut dire que l’inflation touche toute la société. Cette augmentation au niveau des recharges n’est donc pas surprenante . Il faut encore de la patience aux Français puisque cette inflation devrait durer jusqu’en 2023. Le pic ne sera pas atteint avant l’année prochaine.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré... Voici les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré… Voici les 3 infos argent du jour

piece-de-2-euros

Cette pièce de 2 euros vaut 15.000 euros, c’est la pièce qu’il ne faut pas perdre !

CAF une aide de 598

CAF : une aide de 598 euros versés le 30 mars 2023, voici les Français concernés

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024