Aya Nakamura et son compagnon Vladimir sont en garde à vue : “Nous avons fait des bêtises”

Placé en garde à vue pour “violences réciproques sur conjoint”, le couple formé par Aya Nakamura et son compagnon Vladimir Boudnikoff a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Ce week-end, le producteur est sorti du silence.

Aya Nakamura et son compagnon Vladimir sont en garde à vue : “Nous avons fait des bêtises”

L’interprète du tube “Djadja” Aya Nakamura et son compagnon un célèbre producteur de rap ont été placés en garde vue. Tous deux sont ressortis libres. Ils ont néanmoins reçu une convocation judiciaire pour répondre de leurs actes au tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Ce vendredi 12 août, sur Instagram, Vladimir Boudnikoff a indiqué que lui et sa moitié auraient “fait des bêtises ce soir-là”

Aya Nakamura, victime de violences conjugales par le passé

“Je ne pensais pas que ça pouvait m’arriver à moi”, une phrase que beaucoup de femmes victimes de violences conjugales ont prononcée, à l’image d’Aya Nakamura. Dans un entretien accordé à Léa Salamé pour le podcast Femmes puissantes, l’auteure-compositrice-interprète à succès est revenue sur les bruits alimentés par une photo (rapidement supprimée) sur laquelle on apercevait son visage tuméfié, alors qu’elle était en couple avec son ex-compagnon : “Je l’ai publié sans forcément attendre quoi que ce soit et quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris, je me suis dit ‘Non, je ne veux plus’. J’avais quand même un peu honte.” Et d’ajouter : “J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qu’il s’est passé clairement. Je pense que j’ai été un peu lâche.”

Ce samedi 6 août, Aya Nakamura et son compagnon, Vladimir Boudnikoff, ont été placés en garde à vue pour « violences réciproques sur conjoint ».

Aya Nakamura et son compagnon en garde vue.

Pour rappel, les faits se seraient déroulés à leur domicile, samedi, précédant une garde à vue de plusieurs heures pour Aya Nakamura et son compagnon. Puis, après l’interrogatoire des autorités, les deux artistes sont repartis libres avec une convocation judiciaire. Donc, ils devront se rendre au tribunal correctionnel de Bobigny, avec pour chef d’accusation des violences par conjoint ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours.

De plus, cet événement vient évidemment renforcer les rumeurs de tensions au sein de Aya Nakamura et son compagnon. En effet, le producteur avait notamment choqué les internautes sur Instagram en publiant un message énigmatique en story. « À ceux qui ne savent pas pardonner », avait-il écrit le 27 mai dernier sur le célèbre réseau social, avant de poursuivre : « Je n’ai pourtant que de l’amour pour les miens. Pour ceux qui me connaissent bien. Toi tu t’en fous. On verra bien… Apprenez à reconnaître le mal du bien. La rancœur et la haine gratuite ne ramènent rien de bien. Je connais ma valeur […]. Je n’ai pas besoin de prouver ou me venger pour rien. Love sur vous ». Dès la publication, les fans d’ Aya Nakamura ont pensé que ce message lui était directement adressé. Pourtant, personne n’a jamais vraiment su à qui ce reproche s’adresse. 

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.