Brigitte Macron : ce discret rendez-vous qu’elle n’aurait jamais manqué la veille de l’investiture de son mari

Même avec les préparatifs de la cérémonie d’investiture de son mari, Brigitte Macron trouve encore le temps d’honorer un rendez-vous très important à ses yeux.

Brigitte Macron  ce discret rendez-vous qu’elle n’aurait jamais manqué la veille de l’investiture de son mari
© Stephane Lemouton / Bestimage

Pendant les préparatifs de la cérémonie d’investiture de son cher époux, Brigitte Macron s’est absentée pour un rendez-vous secret. Vraisemblablement, la première dame a rencontré une personne qui compte grandement à ses yeux. Cette personne faisait un détour sur Paris.

Brigitte Macron, le plus grand soutien de son mari

Tout le monde se demande si Brigitte Macron est prête à entamer ce deuxième quinquennat à l’Élysée. Vraisemblablement, après trois mois dans ces lieux durant le 1er mandat, la première dame était plutôt contente. « Il y a des contraintes, mais ce n’est pas un enfermement, même si pour sortir de l’Élysée, je dois me déplacer avec un ou deux officiers de sécurité. Je sors tous les jours du palais. Je me promène sans soucis et je prends plaisir à dialoguer avec les personnes que je rencontre. Avec un bonnet, des écouteurs et des lunettes, on peut aller au bout du monde ! J’ai pris le métro jusqu’à très récemment… Si on ne voit pas mes cheveux, je suis tranquille, si on les voit, c’est fichu ! J’adore rencontrer des gens, mais parfois j’ai envie d’être discrète », avait confié la femme d’Emmanuel Macron auprès du magazine Elle.

Brigitte Macron ne trouve pas qu’elle transgresse les règles de la société malgré la différence d’âge entre elle et son époux. « Cette histoire s’est faite doucement. J’ai amené progressivement ma famille à se rendre compte que… Emmanuel a amené progressivement sa famille à se rendre compte que… On n’a pas tout cassé même si on a brisé des choses forcément. De toute façon, les séparations font toujours des dégâts. Les enfants souffrent souvent. Je sais que j’ai fait du mal à mes enfants, et c’est la chose que je me reproche le plus. Mais je ne pouvais pas ne pas le faire. Il y a des moments dans votre vie où vous faites des choix vitaux. Et pour moi, ça l’a été », relate l’ancienne professeur de français.

Une rencontre importante

« Donc, les vingt ans d’écart, ce qui a pu être dit, c’est tellement rien. Bien sûr, en petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur, mais c’est comme ça. Si je n’avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie. J’avais beaucoup de bonheur avec mes enfants et, en même temps, je sentais que je devais vivre “Cet amour”-là, comme disait Prévert, pour être pleinement heureuse », termine Brigitte Macron sur ses confidences auprès du magazine Elle.

La première dame est une femme libre et la veille de l’investiture de son époux, elle s’est toujours comporté comme telle. En effet, pendant les préparatifs de la cérémonie de l’investiture d’Emmanuel Macron, elle s’est éclipsée. Brigitte Macron a eu un rendez-vous avec une personnalité importante pour elle. Il s’agit d’Olena Zelenska, la femme du président ukrainien.

La première dame française lui a toujours offert son soutien depuis le début de l’invasion russe en Ukraine. Durant cet entretien à Paris, les deux Premières Dames se sont penchées, sut cette guerre surtout sur l’opération Cigogne. C’est un programme mise en place pour permettre à 40 enfants ukrainiens atteints de cancer de bénéficier de leur traitement dans des hôpitaux français. Olena Zelenska est une grande fan de Brigitte Macron. « Elle était parmi les premières à nous adresser ses mots de soutien. Et ce n’étaient que des mots, mais des actions aussi, un véritable soutien d’amie », avait-elle déclaré.

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .