CAF : ce versement de 330 € par mois que vous manquez de réclamer, êtes-vous concerné ?

Plusieurs centaines de milliers de Français ont droit à ces aides de la CAF. Vous en faites partie ? On vous dit tout dans les prochaines lignes.

CAF  ce versement de 330 € par mois que vous manquez de réclamer, êtes-vous concerné 
© iStock - PHILIPPE HUGUEN / AFP
publicité

Bien que les aides de la CAF soient très connus du public, des centaines de milliers de foyers ne les réclament pas. Pour quelle raison ? On vous donne plus de détails sur ces aides ainsi que les démarches à suivre pour faire leur demande. L’occasion pour vous de savoir si vous pourriez aussi bénéficier de ces 330 euros.

publicité

CAF : 10 milliards d’euros d’aides sociales non réclamées

Alors que les aides sociales versées par la CAF ont le vent en poupe, vous allez être étonné par cette information. À la stupeur générale, la somme colossale de 10 milliards d’euros n’est pas réclamée par les personnes pouvant les percevoir. Bien évidemment, vous êtes curieux de savoir quelles sont ces aides non demandées.

Parmi elles y figure l’allocation adulte handicapé (AAH), et l’allocation éducation enfant handicapé (AEEH). Leur taux moyen de non-recours peut aller respectivement jusqu’à 61 % et 85 %. On se demande bien pourquoi des foyers ayant déjà le fardeau du handicap se privent de cette aide si précieuse. En effet, ce taux élevé pourrait s’expliquer par le fait que certains foyers peuvent ignorer l’existence de ces aides. Tandis que d’autres ne souhaitent pas s’encombrer avec la paperasse. Pour d’autres, ils refusent simplement de toucher ces aides de la CAF juste par principe. Toutefois, outre les personnes handicapées, de nombreuses personnes valides pourraient aussi bénéficier de ces 330 euros par mois versés par la CAF.

publicité

Le RSA parmi les aides les moins sollicitées

Mais le plus étrange reste que les aides au logement et le Revenu de Solidarité Active, ou RSA, figurent parmi les aides les moins demandées par les Français. Pourtant, elles sont très connues du public. Et on se demande bien comment en ce temps difficile on peut louper une aide financière si précieuse. Les chiffres révélés par les spécialistes du site MesAllocs.fr concernant le taux de non-recours à ces aides de la CAF sont hallucinants. Pour sa part, les aides au logement présentent un taux de non-recours de 37 %. Cependant, ce dernier varie d’une région à une autre.

Dans les régions où les logements sont onéreux, cette aide est très demandée. Tandis que dans les régions où les logements sont accessibles, à l’instar de la Creuse et le Cantal, plus de la moitié des bénéficiaires ne font pas leur demande. Concernant les étudiants, 72 % d’entre eux s’en passent de cette aide spécifique de la CAF. Un taux de non-recours élevé qui peut s’expliquer par le fait que la plupart d’entre eux vivent toujours avec leur parent.

Quant au Revenu de Solidarité Active, ou RSA, son taux de non-recours moyen est de 35 %. Pour la Vendée et la Haute-Savoie, ce taux dépasse même 70 %. La principale raison peut être l’absence de besoin de complément de revenus dans ses zones très rurales.

Une étude réalisée par la  Direction de la recherche des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) estime pourtant que 600 000 ménages sont concernés par cette aide de la CAF. Pour cela, il est temps de réclamer ce que vous avez droit. Comment faire ?

Les démarches à suivre pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces aides de la CAF

En effet, ces aides de la CAF sont octroyées aux personnes aux revenus modestes ou n’ayant pas de revenu du tout. Les formalités sont très simples. Cependant, avant de lancer votre démarche, on vous recommande de faire une simulation sur le site internet de l’organisation. Cela est gratuit et ne vous prendra que quelques minutes. Ainsi, en communiquant vos revenus, la situation de votre foyer et certaines informations indispensables, vous pourrez savoir si vous êtes éligibles à bénéficier de ces aides de 330 euros par mois de la CAF.

publicité

Il est aussi possible de contacter directement votre CAF locale par téléphone ou mail pour prendre rendez-vous avec un agent. Et ce, même si vous n’êtes pas encore inscrit. En tout cas, il est recommandé d’appeler en avance pour éviter de perdre du temps avec les attentes interminables.

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.