Vous êtes ici : Accueil > Actualités > CAF : Voici comment percevoir cette prime de 586 euros versée à 4 millions de Français en avril 2023

CAF : Voici comment percevoir cette prime de 586 euros versée à 4 millions de Français en avril 2023

De nombreux dispositifs sont mis en place par l’État afin de soutenir les Français aux revenus modestes. Comme par exemple cette prime de 586 euros versée par la CAF. Mais ce ne sont pas toutes les personnes qui seront bénéficiaires, il y a des critères d’éligibilité. On vous en apprend plus dans cet article.

CAF : quelle est cette aide de 586 euros ?

Sachez que cette aide de 586 euros versés par la CAF est une prime d’activité. Celle-ci est une aide financière versée par les services de la CAF aux personnes en activité ayant des revenus modestes. Il ne s’agit pas d’un versement automatique, mais d’une aide soumise à conditions bien précises. Malheureusement, beaucoup de personnes ignorent souvent qu’elles ont droit à cette prime et ne la demandent pas.

En avril 2023, elle a été revalorisée et s’apprête à être versée à plus de 4 millions de bénéficiaires. En revanche, le montant de l’aide son différent selon les ressources ainsi que la composition du foyer de chacun. Les services de la CAF vont appliquer une formule déterminant le montant exact auquel a droit l’allocataire. Cela est fait en se basant sur les informations fournies. En plus, la valeur maximum de la prime s’élève à 586 euros par mois. Celle-ci peut ensuite être majoré de 50 % pour la première personne supplémentaire présente au foyer, puis de 30 % pour chaque personne supplémentaire.

En plus, la CAF a mis en place un simulateur, disponible sur son site internet. Cela est fait dans le but de faciliter les calculs qui sont assez compliqués. Alors, il est ainsi possible de savoir, dès aujourd’hui, si vous pouvez bénéficier de cette prime. Si c’est le cas, le versement n’est pas automatique et vous devrez procéder à une petite démarche.

Comment faire pour en bénéficier ?

S’il s’avère, après simulation, que vous êtes éligible à cette aide, vous devrez adresser une demande auprès des services de la CAF. Pour cela, il suffit de vous rendre sur le site des allocations familiales. Par la suite, il faut procéder à la démarche en ligne, si vous êtes déjà allocataire. Dans le cas où vous n’êtes pas inscrit à la CAF, ne vous inquiétez pas ! Il vous suffit de vous inscrire afin d’obtenir un numéro d’allocataire, puis de déclarer vos revenus trimestriels. Notez que vous pouvez parfaitement demander cette aide, même si vous n’avez pas fait de simulation préalable. L’administration vous répondra dans tous les cas. N’oubliez pas que cette aide de 586 euros versée par la CAF touche 4 millions de Français.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Le gouvernement lance l’alerte sur cette nouvelle arnaque au colis partout en France

Le gouvernement lance l’alerte sur cette nouvelle arnaque au colis partout en France

Retraite : découvrez la plus GROSSE augmentation des retraites qui vous attend d’ici la fin 2024

Retraite : découvrez la plus GROSSE augmentation des retraites qui vous attend d’ici la fin 2024

Arnaque : UFC-Que choisir alerte sur cette nouvelle arnaque au paiement sans contact qui fait des ravages

Arnaque : UFC-Que choisir alerte sur cette nouvelle arnaque au paiement sans contact qui fait des ravages

Régime spécial de retraite : beaucoup de français peuvent bénéficier de ce régime spécifique, voici les conditions à respecter

Régime spécial de retraite : beaucoup de français peuvent bénéficier de ce régime spécifique, voici les conditions à respecter

Emploi : le recrutement des entreprises françaises sera en hausse cet été d’après ManpowerGroup

Emploi : le recrutement des entreprises françaises sera en hausse cet été d’après ManpowerGroup

Impôts 2024 : après les piscines, le fisc traque ces deux parties de la maison souvent non déclarées

Impôts 2024 : après les piscines, le fisc traque ces deux parties de la maison souvent non déclarées