Café : pourquoi son prix va augmenter dans les bars et les entreprises, on vous dit tout

En ce moment, l’inflation se fait ressentir partout même pour les cafés.

Café  pourquoi son prix va augmenter dans les bars et les entreprises
© ANA AREVALO/AFP/GettyImages

En seulement un an, le prix du café arabica a augmenté de 39,2 %. Cette situation est due à plusieurs facteurs comme les mauvaises récoltes en Amérique du Sud. Il y a eu la période de gel et de fortes inondations survenue au Brésil, premier producteur de café. La production de ce pays a été réduite jusqu’à moins de 30 %.

Café, une augmentation considérable de prix

Désormais, les Français vont devoir payer plus cher leur café. Cela est dû aux mauvaises récoltes, mais aussi à cause de l’inflation grandissante actuellement. Parmi les causes de cette hausse de prix se trouve aussi l’augmentation du prix de transport. Vraisemblablement, le prix d’un conteneur vaut 7000 euros, contre 3000 euros auparavant.

Suite a cela, il y aura une augmentation de 5 centimes de plus par café à la machine dans les entreprises. « Dans le contexte de surinflation généralisée, les gestionnaires se trouvent dans une situation inconfortable, voire périlleuse », affirme Yoann Chuffart, le directeur général de la Fédération nationale de vente et services automatiques.

« Ils subissent les hausses de prix, sans pouvoir les répercuter immédiatement et facilement sur le consommateur final », avait-il ajouté. 5 centimes est vraiment peu, mais à la fin du mois votre porte-monnaie va le sentir passer. Notant tout de même que le café peut être conservé, mais avec le temps, il perd son gout. Le café peut être encore consommé jusqu’à 6 mois après la date limite sans aucun risque sanitaire.

C’est quoi le DLC et la DDM ?

Il faut faire la différence entre la DLC de la DDM ! La DLC c’est la « date limite de consommation » et touche les produits frais. Des produits comme les viandes, les poissons, certains plats cuisinés, la charcuterie. La DLC se trouve sur les paquets : « À consommer avant le… ». En effet, au-delà de cette date, il y a un risque microbiologique. Donc, il ne faut plus consommer ces aliments au-delà de cette date.

La DDM c’est la « date de durabilité minimale ». Sur les paquets, on peut lire la mention : « à consommer de préférence avant le… ». La DDM met en avant la date où les produits vont commencer à se dégrader. Par conséquent, il est possible que le goût, l’aspect ou encore l’odeur ne soient plus les mêmes. Notant qu’au-delà de la DDM, l’aliment peut toujours être consommé. Les épices, les produits secs à l’image des pâtes, du riz, du quinoa ont des DDM et non des DLC. Il en est de même pour le café.

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.