Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Camaïeu : des enchères géantes mercredi pour vendre les stocks de la marque

Camaïeu : des enchères géantes mercredi pour vendre les stocks de la marque

Ce 2 novembre prochain, Camaïeu vient de mettre aux enchères ses stocks à d’autres enseignes d’une valeur de 50 millions d’euros. Après sa fermeture au début du mois d’octobre, la marque a dû licencier pas moins de 2000 salariés.

Des stocks de Camaïeu seront mise aux enchères

Suite à sa fermeture, Camaïeu avait été mis sous liquidation judiciaire. Effectivement, la nouvelle collection hiver 2023 de l’enseigne jamais commercialisée vont être vendus. D’ailleurs, c’est ce 2 novembre prochain que les stocks restants de Camaïeu vont être mis aux enchères à Vendeville (Nord), près de Lille. Au total, 2 millions de pièces, pour une valeur totale évaluée à 51,6 millions d’euros par la maison de vente Mercier.Toutefois, a l’issue de cette vente aux enchères de Camaïeu, les 2 100 salariés licenciés vont avoir droit à une prime de 6 000 euros. Le comité social et économique réuni lundi dernier offre pas plus de 20 millions d’euros environ, selon le syndicat interne Upae.

Une liquidation très attendue

Durant cette vente aux enchères de Camaïeu, il y aura trois types de stocks mis en vente. En effet, il y aura ceux des 509 magasins de l’enseigne et ceux des entrepôts situés à Roubaix. Toutefois, sans oublier la nouvelle collection pour l’hiver 2023, jamais commercialisée. Vraisemblablement, ces différents lots détiennent d’ensemble de vestes et manteaux, ou du stock intégral de plusieurs magasins. Mais il semblerait que ce sont les stocks des magasins qui sont majoritaires lors de cette vente. Ils représentent au total de 1,2 million de pièces d’une valeur d’environ 34 millions d’euros. De son côté, les pièces de la nouvelle collection hiver 2023 sont de 276 200, et estimées à 3,6 millions d’euros. « C’est le lot phare, le plus demandé » affirme Bruno Decock, de la maison d’enchères Mercier.

Notant tout de même qu’il sera vraiment difficile de prendre part à cette vente aux enchères de Camaïeu. Ils sont publics mais il semblerait que pour y accéder, il va falloir payer une caution de 50 000 euros. Suite à ses conditions, il n’y aura que des professionnels ou des enseignes de déstockage a cette vente. Les articles doivent être payés et récupérer avant le 14 novembre, précise la maison de vente. Notant tout de même que d’autres enchères liées à cette marque aura lieu « d’ici la fin de l’année ». Cette fois, ce sera le « matériel d’exploitation » des locaux, c’est-à-dire les bureaux et l’ameublement qui vont être mise en vente.

À propos de l'auteur, Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.

D’autres publications dans 

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions

Emploi : découvrez ce métier avec un salaire à 7 830 euros par mois mais qui compte 20 000 postes vacants en 2023

Emploi : découvrez ce métier avec un salaire à 7 830 euros par mois mais qui compte 20 000 postes vacants en 2023

Retraités :  Voici les changements dans les dates de versements des pensions durant le mois de juin

Retraités :  Voici les changements dans les dates de versements des pensions durant le mois de juin

Retraite Agirc-Arrco : Voici comment bénéficier de cette surcote 5 % sur votre pension

Retraite Agirc-Arrco : Voici comment bénéficier de cette surcote 5 % sur votre pension