Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Carte vitale : attention à cette dangereuse arnaque, vous pouvez tout perdre !

Carte vitale : attention à cette dangereuse arnaque, vous pouvez tout perdre !

Depuis quelque temps, l’arnaque à la carte vitale est devenue très répandue. Et cela, sous différentes formes. Pour éviter de se faire arnaquer, l’assurance maladie offre son aide en vous donnant quelques conseils.

L’arnaque à la carte vitale

Pour réussir leurs plans, les arnaqueurs se servent des données personnelles de leurs cibles. Le plus souvent, ces informations concernent le mot de passe, les données bancaires et les logins. Le pire, c’est que vous ne vous rendrez même pas compte que vous vous faites arnaquer. Jérôme Notin est le directeur de Cybermalveillance.gouv.fr. Suite à une interview avec le Parisien, il a expliqué : « C’est désormais la deuxième arnaque la plus répandue en France, toujours derrière celle du faux mail à la convocation pour pédopornographie. ». La forme d’arnaque à la carte visa la plus répandue concerne les coordonnées bancaires. Pour ce faire, les malfaiteurs contactent leurs cibles sur téléphone en se faisant passer pour un banquier. Ils essayent de soutirer aux victimes la somme de 1200 euros.

D’autres victimes disent avoir reçu des messages avec un lien nommé « devis ». En cliquant sur ce lien, les malfaiteurs obtiennent immédiatement les données personnelles des victimes. De ce fait, pour ne pas se faire arnaquer, le mieux est de ne jamais laisser vos données à la portée des SMS, courriels ou appels.

La solution prise par le parlement

L’arnaque Maladie n’a pas manqué de mettre les usagers aux courants. En effet, l’assurance maladie a affirmé : « Lors d’un appel téléphonique se présentant comme provenant de l’Assurance Maladie, l’émetteur de l’appel laissera un message sur votre répondeur vous demandant de rappeler votre CPAM à un numéro différent du 3646. Son but est de vous faire appeler un numéro fortement surtaxé afin de vous soutirer de l’argent indirectement. ». De ce fait, il est impératif de ne jamais donner suite à cet appel. D’ailleurs, pour lutter contre l’arnaque, une mesure sera prise par le Parlement. En effet, un budget de 20 millions d’euros sera à débloquer pour remplacer la carte vitale électronique actuelle par une carte biométrique. Toutefois, en attendant, tâchez de rester sur vos gardes en ne donnant jamais vos données personnelles !

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER