Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ce père fait secrètement un test ADN à sa fille, après que des gens lui affirment que celle-ci ne lui ressemble pas…

Ce père fait secrètement un test ADN à sa fille, après que des gens lui affirment que celle-ci ne lui ressemble pas…

Il est dur pour un parent d’entendre les gens dire que son enfant ne lui ressemble en rien. Ce père de famille a carrément fait secrètement un test  ADN à sa fille pour en finir une bonne fois pour toutes. 

Qu’est ce qui s’est passé ? 

Chris, sa femme ainsi que ses deux filles vivaient dans leur maison australienne. La petite famille était heureuse. Chris était un père aimant et attentionné malgré les remarques sur sa non ressemblance à sa cadette. Bien qu’il soit difficile d’entendre à tout va des commentaires sur leurs apparences, il les a d’abord ignorés. Mais des millions de questions surgissent dans l’esprit de l’homme et il commence à regarder les choses différemment. En effet, à part les remarques, il commence à noter des comportements étranges. D’ailleurs, il s’est souvenu avoir entendu sa fille cadette parler de son « autre père ». Il lui dit alors : “Je suis ton père. Il n’y a pas d’autre père.” Mais elle a révélé qu’il y avait un autre homme, son « papa », qui lui rendait souvent visite lorsque Chris n’était pas là.

En colère, ce père de famille fait secrètement un test ADN à sa fille. Il s’est procuré d’un kit pour récolter l’ADN dans le dos de sa femme. En même temps, Chris se rappelle des comportements bizarres de sa femme dans le passé. En effet, cette dernière avait cessé d’être intime avec lui pendant près d’un an, jusqu’à ce qu’elle se montre affectueuse envers lui de façon inattendue un soir. Peu après ce jour, la femme de Chris a annoncé qu’elle était enceinte et qu’ils ne pouvaient plus être intimes à cause de cela. Chris a avoué :  » On m’a fait croire qu’elle était mon enfant. « 

Ce père de famille fait secrètement un test ADN à sa fille : voici le résultat

Ce père de famille fait secrètement un test ADN à sa fille. A la réception du résultat, le monde de Chris s’arrête. Contre toute attente, sa fille cadette n’est pas biologiquement la sienne. Voici ce qu’il a déclaré : “ Vous pensez que vous êtes préparé. On se dit : « Oh, et si les résultats sont négatifs ? ». Et, bien sûr, vous réalisez qu’il pourrait y avoir cette possibilité. Mais quand cette lettre [les résultats du test] arrive, ça vous sidère.“  Par conséquent, sa femme et lui ont décidé de divorcer d’un commun accord. Chris est reparti vivre avec sa fille aînée. Quant à sa cadette, elle vit désormais avec sa mère et sans pensions alimentaires. En effet, puisqu’elle n’est pas sa fille biologique, il n’en a plus l’obligation. Il faut dire que la vérité n’a pas de prix.

À propos de l'auteur, Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.

D’autres publications dans 

Les clés pour bénéficier du RSA amélioré dès maintenant : Voici la nouvelle condition exclusive

Les clés pour bénéficier du RSA amélioré dès maintenant : Voici la nouvelle condition exclusive

Revenu fiscal de référence : tout comprendre de cette donnée indispensable de vos avis d’imposition

Revenu fiscal de référence : tout comprendre de cette donnée indispensable de vos avis d’imposition

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Retraite : cette mesure va venir en aide cette catégorie d’acquérir des droits à une retraite complémentaire

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Livret d’épargne populaire (LEP) : découvrez comment vérifier son éligibilité avec la déclaration de revenus 2024

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions

Retraite : découvrez les aides destinées aux seniors avec des petites pensions

Emploi : découvrez ce métier avec un salaire à 7 830 euros par mois mais qui compte 20 000 postes vacants en 2023

Emploi : découvrez ce métier avec un salaire à 7 830 euros par mois mais qui compte 20 000 postes vacants en 2023