Ces 5 crédits et réductions d’impôts que vous ne sollicitez pas et qui vous font perdre jusqu’à 1174€ !

Les personnes disposent parfois de crédits et d’impôts. Toutefois, ces dernières ne sont pas toujours au courant pour la plupart du temps.

ces 5 credits et reductions dimpot que vous ne sollicitez pas et qui vous font perdre jusqu a 1174 e
© Adobe Stock

Tous les ans, il est important de déclarer les crédits ou la réduction d’impôt dont vous avez droit. Heureusement, dans le cas où vous avez oublié ces crédits et impôts, voici donc quelques astuces pour vous permettre de gagner de l’argent.

Les dons déductibles des crédits et impôts

Selon la loi Coluche, la réalisation des dons et déductible d’impôts permet de réduire de 66% à 75% les montants de la somme donnée. Malheureusement, de nombreuses personnes oublient toujours de déclarer les dons qu’ils font. Pour l’année 2020, d’après la DGFiP, le montant des dons déclarés était estimé à environ 2,8 milliards d’euros. Toutefois, la somme totale des dons ayant dû être déclarée en plus était à plus de 1,2 milliard d’euros.

Les dons pour des partis politiques

Bien que la majorité des militants ne négligent pas de déclarer leurs dons pour les partis politiques, il y en a tout de même qui oublient. Le nombre des adhérents est actuellement estimé à environ 190 000. Toutefois, d’après les comptes, près de 26 000 militants politiques semblent oublier de faire les déclarations. D’ailleurs, ces derniers auraient pu favoriser l’avantage fiscal potentiel de 236 euros.

Les frais de scolarité pour une diminution d’impôts

Si vous disposez d’un enfant qui étudie encore (collège, lycée ou étudiant), il est également possible de faire des déclarations pour payer moins d’impôts. D’après l’Éducation nationale, en enseignements supérieur ou secondaire, il existe 4,35 millions d’enfants oubliés. Les déductions d’impôts sont estimées à 61 € pour un collégien, 153 € pour un lycéen et 183 € pour un étudiant.

Les frais de dépendance

Le tarif moyen des établissements concernant les personnes âgées est de 2 004 € par mois. Alors que chaque personne s’y trouvant dispose d’un droit de réduction d’impôts de 25% des frais de dépenses. En somme, plus de 283 000 résidents ne touchent pas leur réduction qui peut atteindre en moyenne 1174 euros.

Les cotisations syndicales

D’après le DGFiP, la moitié des adhérents aux divers syndicats ne touchent pas leur réduction d’impôts. Si actuellement la totalité des salariés compte 2,7 millions, le nombre de salariés ne bénéficiant pas de déduction d’impôts est donc estimé à environ 1,17 million. Soit, un avantage de 112 € moyen annuel non réclamé.

La correction en ligne

L’outil de correction de la DGFiP est disponible depuis mercredi. Dans le cas où vous souhaitez accéder à ce dernier, vous pouvez vous rendre sur le site des impôts du gouvernement. L’outil de correction en ligne sera disponible jusqu’à mi-décembre. De ce fait, nous vous conseillons jusqu’à ce délai de vérifier tous vos droits pour bénéficier des réductions d’impôts.

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .