Six signes de l’hyperémotivité

Régulièrement submerger par l’émotion, vous vous demandez si vous êtes hyperémotive? Découvrez six signes auxquels vous pourrez vous connaître.

Ces six signes de l’hyperémotivité
© Shutterstock
publicité

La plupart d’entre nous se retrouvent parfois submerger par nos sentiments. Ainsi, on se met à demander si c’est de l’hyperémotivité ou un moment de stress passager. Cependant, d’après Saverio Tomasella, psychanalyste et auteur, il existe 6 signes qui pourraient décrire l’hyperémotivité.

publicité

L’hypersensibilité

Bon nombre des hyperémotifs sont aussi hypersensibles d’après Saverio Tomasella. Cependant, ce dernier préfère plutôt employer le terme « haute émotivité » ou « haute sensibilité ». Ainsi, si vous êtes hypersensible à certains stimuli comme la lumière, les odeurs, il y a de fortes chances que vous soyez aussi hyperémotif.

De fortes émotions

« Les grands émotifs sentent et perçoivent leur décalage » a-t-il été portées à notre connaissance. En effet, c’est durant l’enfance qu’une personne se rend compte qu’elle vit tout plus intensément. D’ailleurs, la personne en question va s’en rendre compte en se comparant aux autres membres de sa famille ou aux autres personnes. Bien évidemment, à chaque petit coup d’émotion, on vous dit que vous faites « tout un plat ». Pourtant, les hyperémotifs extériorisent tout simplement leurs émotions telles qu’ils les ressentent.

publicité

Des émotions qui bouleversent dans le temps

Les personnes hautement sensibles ressentent aussi les émotions dans la durée. D’ailleurs, elles envahissent, débordent et dépassent la personne pendant longtemps. « Les grands émotifs ont une grande difficulté à contenir leurs émotions », avait affirmé le thérapeute.

L’hyperémotivité et la grande émotion

Les émotions que ces genres de personnes ressentent varient bien des manières. « Il ne s’agit pas simplement de colère ou de peur, mais aussi de rage, de fureur, de désolation… », confie Saverio Tomasella. « Les grands émotifs ressentent les choses de façon plus fine et plus subtile que les autres », avait-il poursuivi.

Des émotions qui interfèrent

Les grands émotifs font une sorte d’association en ce qui concerne leurs émotions. « La tristesse qui les envahit peut venir réveiller des tristesses anciennes », avait déclaré le psychanalyste. C’est de cette manière que leur émotion est plus intense et durable.

publicité

Une grande perméabilité aux émotions des autres pour l’hyperémotivité

Les personnes dites hyperémotives ressentent même l’atmosphère qui règne autour d’eux. De plus, ce genre de personne est très réceptive à tous même des environnements dans lesquels elles évoluent. La colère qu’il ressent, il ne sait même pas d’où ça vient. Ce sont de vraies « éponges émotionnelles ».

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.