Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Cette mère de 98 ans emménage dans la maison de retraite de son fils pour l’aider !

Cette mère de 98 ans emménage dans la maison de retraite de son fils pour l’aider !

Les sentiments qu’une mère éprouve pour son enfant sont bien au-dessus de tout ! Ils sont les plus purs et les plus réels de toutes les émotions. L’amour inébranlable d’une mère pour son fils. A amené une femme de 98 ans à emménager dans une maison de retraite pour s’occuper de son fils de 80 ans.

L’amour d’une mère

Originaire de Wavertree, dans la banlieue de Liverpool, en Angleterre. Ada Keating, 98 ans, a accouché de son fils, Tom Keating. Alors qu’elle n’avait que dix-huit ans. Elle est veuve depuis la mort de son mari, Harry, avec qui elle a eu quatre enfants : Tom, Barbara, Margi et Janet, qui est décédée à l’âge de 13 ans. Pendant plus de 80 ans, cette mère de quatre enfants a été un pilier de soutien dans la vie de ses enfants. Les aidant, sans jamais faillir, pour tout ce dont ils avaient besoin.

À 98 ans, même dans ses si vieux jours, Ada Keating a eu un comportement irréprochable, comblant ses enfants de tout l’amour qu’elle pouvait leur offrir. Tom, son aîné, qui ne s’est jamais marié, a passé la majeure partie de sa vie avec sa mère. Ce qui les a rendus inséparables.  Tom, le fils d’Ada Keating. Qui travaillait comme peintre et décorateur, a pris de l’âge et a eu besoin d’une assistance de vie. Ainsi, il a emménagé dans la maison de retraite Moss View, à Liverpool, en 2016 pour vivre paisiblement ses vieux jours. Mais sa mère a aussi emménagé dans la maison de retraite de son fils pour l’aider.

Une mère emménage dans la maison de retraite de son fils

Se retrouvant alors seule, loin de son fils. Cette mère se résout à quitter son domicile pour le rejoindre dans la maison de retraite. Ainsi, elle a emménagé dans cette maison de retraite en 2017, réalisant un exploit rare. L’équipe soignante de Moss a expliqué. La rareté d’avoir des mères et leurs enfants vivant dans la même maison de retraite.

C’est en fait à cause de la santé de Tom que sa mère voulait être près de lui et être là pour lui. Parce qu’il avait besoin d’elle… Les deux vivent aujourd’hui dans la même maison de retraite et sont plus heureux que jamais. Lors d’une interview que la mère de Tom a accordée au Liverpool Echo, elle a déclaré : « Je dis bonne nuit à Tom dans sa chambre tous les soirs et je vais lui dire bonjour. Je lui dis quand je descends pour le petit-déjeuner.  Quand je vais chez le coiffeur, il veut savoir quand je reviens. Et quand je reviens, il vient vers moi avec ses bras tendus et me fait un gros câlin. Tu n’arrêtes jamais d’être maman ! »

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement