Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Changements majeurs pour les automobilistes à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 Voici la liste

Changements majeurs pour les automobilistes à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 Voici la liste

Bon nombre de choses vont changer à partir du 1er janvier 2024. Cela atteint même les automobilistes.

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, il y aura des changements qui touchent la vie des automobilistes français. Il s’agit de nouvelles réglementations qui seront effectives pour la conduite, la sécurité routière et l’impact environnemental des véhicules.

Les changements pour les automobilistes à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 : le nouveau Barème du Malus Écologique

Dans les changements pour la nouvelle année 2024, il y aura le renforcement des Critères. Ainsi, les autorités vont imposer un nouveau barème du malus écologique. Ils vont devenir plus stricts pour les modèles thermiques. Le seuil de CO2 sera donc réduit à 118 g/km (contre 120 g actuellement). Ainsi, le plafond du malus sera de 50 000 à 60 000 euros. Cela va alors mettre fin à la limite de réduction à -50% du prix d’achat. Cette mesure va impacter aussi les véhicules électriques. Ces derniers ne vont plus bénéficier du bonus lié à leur émission zéro. En même temps, l’État incite les constructeurs à privilégier la production en France et en Europe. Ce n’est que de cette manière que le pays pourra contrer la popularité des modèles produits en Chine.

La mise en place du Limiteur de Vitesse Intelligent (AIV)

Parmi les changements pour les automobilistes en janvier 2024, il y a l’obligation pour les Nouveaux Véhicules. Vraisemblablement, depuis juillet 2023, toutes les nouvelles voitures produites en Europe doivent avoir un limiteur de vitesse intelligent. C En effet, c’est un outil qui va forcer les conducteurs à respecter les limitations de vitesse. Ainsi, l’AIV use de caméras, de capteurs et des informations de l’ordinateur de bord pour scanner les panneaux de vitesse. De plus, il offre divers modes d’alerte. Cela peut être des signaux visuels sur le tableau de bord et même réduire automatiquement la vitesse du véhicule. Malgré la présence de l’AIV, les conducteurs peuvent désactiver l’assistance à chaque démarrage du véhicule. De cette manière, l’automobiliste va encore avoir leur indépendance de conduite.

Les changements pour les automobilistes à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 : les autres Mesures pour la nouvelle année

À partir le 1er janvier 2024, suite aux changements pour les automobilistes, les autorités routières vont être plus sévères sur ces règles. En plus, il est possible que d’autres règles font leur apparition au cours de l’année.

Notant tout de même que ces changements ont été mis en place pour améliorer la sécurité sur les routes et à réduire l’impact environnemental des véhicules. Par conséquent, ils incitent les constructeurs et les automobilistes à adopter des pratiques plus responsables et durables. Les changements prévus pour 2024 marquent un tournant important dans la politique de la sécurité routière et de la protection de l’environnement.

Comment faire face à un chauffard ?

Vitesse excessive, dépassements en zigzag, freinage brusque, textos au volant, possible état d’ébriété… il existe des gestes à mettre en place pour assurer votre sécurité et celle des autres usagers de la route. En effet, il y a parfois des conducteurs qui sont inconscients du danger qu’ils courent. Si un chauffard fou vous fait peur, le mieux serait d’alerter la police. Mais pour cela, il faut arrêter votre voiture avant de passer un coup d’appel. Avant cela, il sera nécessaire de prendre les informations sur l voiture en question. Le policier va peut-être, vous demander :

  • Le numéro de la plaque d’immatriculation ;
  • La marque et le modèle du véhicule ;
  • La couleur de la voiture ;
  • L’endroit précis où vous vous trouvez (borne kilométrique sur l’autoroute, GPS) et la route que vous empruntez ;
  • La direction que prend le véhicule dangereux ;
  • Le nombre de passagers dans le véhicule et la description du conducteur. Il est important d’être capable d’identifier la personne au volant pour qu’un témoignage soit valable.

Quand vous téléphonez pour signaler un cas de conduite dangereuse, vous n’êtes pas considéré comme un plaignant. C’est pourquoi il n’est pas obligatoire de vous identifier. Toutefois, les policiers apprécient que vous le fassiez, car cela les aide grandement en cas d’éventuelles poursuites contre le chauffard. Cependant, pour alerter la police, tout le monde à l’habitude de contacter le 911. Ce numéro est en effet pertinent pour toute urgence, mais si vous êtes sur une autoroute ou sur une route nationale, qui sont des territoires provinciaux surveillés par la Sûreté. « Si vous appelez le 911, les répartiteurs réorienteront l’appel ou prendront un maximum d’informations pour ensuite les communiquer à la Sûreté du Québec, responsable de ces territoires », déclare le sergent Claude Denis.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Une mère dévoile le danger du "jeu du camion de pompiers", une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Une mère dévoile le danger du « jeu du camion de pompiers », une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année