Charlène de Monaco à nouveau opérée : cette lourde intervention chirurgicale sous anesthésie générale subie par la princesse

À cause de sa terrible infection ORL, Charlène de Monaco est toujours bloquée en Afrique du Sud, loin de sa famille. D’ailleurs, ce 8 octobre, elle a subi une nouvelle opération sous anesthésie générale.

Charlène de Monaco à nouveau opérée  cette lourde intervention chirurgicale subie par la princesse
© JC. Vinaj

Ce 8 octobre 2021, Charlène de Monaco a de nouveau été opérée sous anesthésie générale. Peut-être la dernière intervention que la princesse subira avant de pouvoir retourner sur le Rocher.

Charlène de Monaco à nouveau opérée

Après une lourde opération le 13 août et une hospitalisation en urgence le 3 septembre, Charlène de Monaco va encore passer un séjour à l’hôpital avant de faire son retour sur le Rocher. Rappelons que la princesse souffre d’une terrible infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. Malgré qu’elle ait fait sa première sortie officielle aux cotés de roi Misuzulu, chef de la communauté zouloue en Afrique du Sud, il y a quelques jours, la maman de Jacques et Gabriella est loin d’être au top de sa forme.

Selon le rapport de Nice Matin, ce vendredi 8 octobre Charlène de Monaco a de nouveau été opérée. Une nouvelle intervention qui se serait effectuée sous anesthésie générale. D’après le palais princier, il s’agirait peut-être d’une dernière opération que la princesse subirait avant de faire son retour à Monaco.

«Elle ne s’est pas exilée»

Si l’on se remémore, l’ex-nageuse est restée bloquée en Afrique du Sud suite à une infection ORL. Selon le Prince Albert II auprès du magazine People, ce séjour de son épouse avait pour but de « réévaluer le travail de sa Fondation là-bas et passer un peu de temps avec son frère et quelques amis ». Par la même occasion, le frère de Caroline de Monaco a démenti toutes les rumeurs de séparation sur son couple. Aussi, il a tenu à faire une mise au point sur l’origine de départ de Charlène.

Lassé des allégations qui circulent sur son couple, Albert II avait expliqué : «Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou contre n’importe qui d’autre. Elle ne s’est pas exilée. C’était absolument uniquement un problème médical qui devait être traité». D’après le prince monégasque, ce voyage était censé durer dix jours au maximum. Pour cela, restée plus de neuf mois en Afrique du Sud n’était pas prévu par Charlène de Monaco. Et encore moins de subir une lourde opération de quatre heures à cause d’une terrible infection ORL.

Ainsi, même si la princesse blonde est pressée de retourner auprès des siens, elle devra encore passer quelques jours sous surveillance et en convalescence. Ce n’est qu’après cela, qu’elle est autorisée à voyager en avion pour retrouver ses jumeaux.

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.