Charlène de Monaco au plus mal, son vertige résumé par Stéphanie de Monaco compatissante

Bien qu’elle soit de retour sur le Rocher, Charlène de Monaco est loin d’être au top de sa forme.

Charlène de Monaco au plus mal, son vertige résumé par Stéphanie de Monaco compatissante
© Bestimage - KCS PRESSE
publicité

Alors que sa belle-soeur, Charlène, est souffrante, Stéphanie de Monaco a décidé de donner de ses nouvelles. Elle réalise ainsi un résumé de l’état de santé de la maman des jumeaux.

publicité

Les confidences de Stéphanie de Monaco sur sa belle-sœur Charlène

Même de retour sur le Rocher, Charlène de Monaco est loin d’être au top de sa forme. D’ailleurs, après seulement trois semaines à son arrivée, elle a fait une demande assez improbable. En effet, la princesse a pris la décision de partir à l’étranger pour se reposer loin de tous pour mieux se ressourcer. Effectivement, sa belle-sœur Stéphanie de Monaco vient de faire un petit résumé de la situation de Charlène de Monaco.

Il y a des semaines de cela, Stéphanie de Monaco a fait quelques révélations sur l’état de Charlène de Monaco. Bien évidemment, le magazine Gala a décidé de relayer les propos de la sœur du Prince Albert II. « En ce moment de vertige, les paroles de la princesse Stéphanie de Monaco en 2011 prennent tout son sens. Ce sont des propos qu’elle avait tenus après le mariage de Charlène et Albert de Monaco », pouvait-on lire dans l’hebdomadaire. « La vie m’a appris la compassion », avait-elle déclaré à cette époque. Notant que la sœur cadette du Prince Albert II se prend pour le pilier de la femme de son frère. Vraisemblablement, les deux femmes sont proches à cause de leur passion pour les animaux. « Je sais que personne n’est à l’abri de rien et que personne n’est au-dessus de personne », avait-elle poursuivi ses confidences.

publicité

publicité

Souffrance est-elle synonyme de la principauté ?

« Si les gens vivaient la vie d’une princesse ne serait-ce qu’une semaine. Ils vivraient beaucoup moins. Nous sommes des êtres humains comme les autres avec nos peines, nos joies, nos rires, nos pleurs », avait déclaré la princesse Stéphanie de Monaco. D’après cette dernière, chaque membre du clan Grimaldi souffre du même syndrome. « La différence c’est que tout le monde préfère souffrir en public » avait balancé la fille cadette de Grace Kelly.

publicité

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .