Charlène de Monaco défigurée ? Ses déclarations chocs

L’année 2021 était loin d’être facile pour Charlène de Monaco à cause d’une infection ORL. Selon une experte royale espagnole, la femme du Prince Albert reste cachée surtout à cause d’une chirurgie plastique ratée.

Charlène de Monaco défigurée  Les déclarations chocs de cette experte royale !
© Bestimage - Instagram
publicité

Charlène de Monaco serait-elle défigurée ? En tout cas c’est ce qu’une experte royale espagnole a affirmé. Selon elle, la princesse reste cachée à cause d’une chirurgie esthétique ratée. On vous dit tout.

publicité

Charlène de Monaco, défigurée?

Ce mardi 7 décembre 2021, Pilar Eyre, une experte royale espagnole a fait des confidences-chocs dans sa chronique hebdomadaire, publiée dans le magazine Lecturas. Des déclarations que le média britannique Daily Mail a rapportées. Selon cette spécialiste des têtes couronnées, Charlène de Monaco « se cache de la vue du public », car elle est « défigurée ». Effectivement, la princesse serait « marquée » par une « chirurgie plastique » réalisée à Dubaï. Cette experte affirme que c’est la raison pour laquelle l’ex-nageuse a été absente durant ces derniers mois ainsi que sa convalescence en Afrique du Sud.

La princesse est en plein traitement

Le magazine Lecturas n’a pas manqué de préciser le fait que Charlène de Monaco portait un masque lors de son retour sur le Rocher. D’ailleurs, il semblerait que la princesse a refusé de l’enlever même le temps de prendre des photos. De plus, elle était la seule à en mettre lors des photos officielles pour son retour dans la Principauté. Serait-ce pour masquer son visage défiguré par la chirurgie esthétique? Pour le moment, le Palais n’a pas encore réagi à cette déclaration de Pilar Eyre. Néanmoins, elle souligne qu’une chirurgie plastique ratée est la raison de la longue absence de la princesse monégasque. Il en est de même pour ses absences lors des événements officiels.

publicité

publicité

Officiellement, Charlène de Monaco est actuellement placée dans un centre spécialisé pour suivre son traitement. D’après le Prince Albert II, sa femme souffrirait d’un « épuisement, à la fois émotionnel et physique ». Alors que de leur côté, les amis de la princesse avaient révélé que celle-ci « avait failli mourir » lors de son séjour dans son pays ancestral.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.