Charlène de Monaco en a marre des traditions, la belle fille de Caroline de Monaco la remet à sa place

Charlène de Monaco est comme plusieurs d’entre nous, elle a horreur du protocole. Beatrice Borromeo, la belle fille de Caroline de Monaco lui a fait des remarques à ce sujet. Par la même occasion, son mari, le Prince Albert II l’a aussi recadré.

charlene-de-monaco-en-a-marre-des-traditions-la-belle-fille-de-caroline-de-monaco-la-remet-a-sa-place

Les confidences de Charlène de Monaco sur le protocole

« J’en ai marre du protocole de la cour », avait déclaré Charlène de Monaco lors de son interview face à un média sud-africain.

« Mon installation au Palais a vraiment surpris tout le monde », avait-elle ajouté. En effet, le Rocher n’avait pas eu de première dame depuis pas moins d’une vingtaine d’années. En réalité, la dernière n’était autre que Grace Kelly, la mère du Prince Albert de Monaco. Ainsi dès son arrivée au palais, la nageuse internationale a tout de suite été confrontée dans les angoisses du protocole.

« Personne n’était présent pour m’aider et j’étais attendue au tournant. On ne peut pas bien faire tout de suite… Protocole, cela m’a vraiment étouffé énormément et c’était vraiment lourd. Et il l’est encore après sept ans », confie la mère des jumeaux Grimaldi. Cependant, lors de son interview auprès de « secret d’histoire » de Stéphane Bern, Albert de Monaco a donné son avis concernant le protocole.

« Je ne suis pas particulièrement attaché à l’étiquette. Cela ne veut pas dire que j’aime la familiarité dans les circonstances officielles. Or le protocole a un grand sens », avait affirmé le souverain du Rocher. Par la suite, le père de Jacques et Gabriella Grimaldi avait parlé de la présence du pape lors d’une célébration. Vraisemblablement, c’était une commémoration des sept ans de la présence des Grimaldi à Monaco.

Les traditions avant toutes choses

« Il citait un prédicateur du XVIIIe siècle, l’évêque Massillon : les princes ont bien plus de devoirs à remplir que le reste des hommes. Plus ils sont grands, plus ils doivent être de grands exemples », avait confié Albert de Monaco. De son côté, Beatrice Borromeo, la belle fille de Caroline de Monaco avait aussi parlé de l’attachement aux traditions.

« Pour Monaco, les traditions sont fortement liées aux Grimaldi. C’est une communauté très diffèrent de l’image glamour. Elle est composée de familles souvent avec une histoire séculaire. Des personnes directes au caractère bien trempé très attaché à leur prince », avait-elle déclaré.

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .