Charlène de Monaco en isolement forcé à Montreux, addiction, révélation fracassante sur le mal dont elle souffre

Si les rumeurs circulaient que Charlène de Monaco aurait été admise à Zurich, il n’en est rien. En effet, la princesse aurait suivi des traitements des addictions à Montreux. Détails.

Charlène de Monaco en isolement forcé à Montreux, addiction, révélation fracassante sur le mal dont elle souffre
© Bruno Bebert
publicité

Après avoir été hospitalisée à l’étranger pour épuisement moral et physique, Charlène de Monaco a fait son retour en principauté. Cependant, selon les dernières nouvelles, la princesse n’aurait pas été soignée à Zurich, mais dans une clinique spécialisée dans le traitement des addictions à Montreux. On fait le point pour vous.

publicité

Charlène de Monaco soignée à Montreux pour addictions

Elle est enfin de retour. Après avoir passé plusieurs mois à l’étranger à cause de la maladie, Charlène de Monaco fait son retour sur le Rocher. Cependant, si depuis tout ce temps il a été relayé qu’elle était hospitalisée à Zurich, il s’avérait que ce n’est pas le cas. Effectivement, Charlène de Monaco aurait été soignée dans une clinique spécialisée dans le traitement des addictions à Montreux.

Selon le magazine allemand Bild, cet établissement spécialisé en question n’est autre que la clinique Les Alpes. Celle-ci est située dans un cadre magnifique dans les montagnes proches de la ville de Montreux, en Suisse, avec en bonus une vue imprenable sur le lac Léman. Le tabloïd a souligné : « C’est un endroit splendide, serein et paisible ».

publicité

Vraisemblablement, c’est dans ce lieu que Charlène de Monaco aurait passé quatre mois. En fait, des sources au Palais auraient alimenté des allégations pour faire croire à une admission à Zurich en Suisse. De quoi brouiller les pistes sur le lieu exact où l’épouse du Prince Albert de Monaco aurait été admise.

Un établissement hors pair

Rappelons qu’en décembre dernier, le magazine Closer avait parlé d’une double dépendance aux somnifères et aux antalgiques de Charlène de Monaco. Aujourd’hui, cela semble se préciser. Pour cause, cette clinique en question accueille et soigne les patients souffrants d’addictions. Que ce soient liées aux alc*ols ou aux dr*gues, mais aussi aux jeux. Également, cet établissement unique en France soigne des troubles alimentaires.

publicité

Un quotidien suisse révèle que des patrons d’industries, des personnalités politiques et du showbiz auraient été soignés dans celui-ci. Sachez que le prix d’une semaine de soins coûte environ 38 000 euros. Une somme qui donne des vertiges, mais en voyant le cadre, on peut dire que ça en vaut la peine. En tout cas, Charlène de Monaco semble y avoir passé du bon temps à Montreux.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.