Charlène de Monaco, « extorsion de fonds », on comprend mieux pourquoi elle refuse de revenir

Pour le moment, le Prince Albert II est sur le qui-vive en attendant le retour de sa bien aimée. Notant que la première dame du Rocher avait quitté Monaco pour se rendre dans son pays ancestral depuis mars dernier.

Charlène de Monaco, « extorsion de fonds », on comprend mieux pourquoi elle reste en Afrique du Sud
© JC. Vinaj

Depuis quelque temps, Charlène de Monaco tente le tout pour mettre au clair les allégations qui ont circulé durant sa longue absence du Rocher.

Charlène de Monaco, une trop longue absence

« Elle n’a pas quitté Monaco en colère ! », avait déclaré le Prince Albert II. « Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou contre quelqu’un d’autre. Elle se rendait en Afrique du Sud pour réévaluer le travail de sa Fondation là-bas. De plus, elle voulait prendre un peu de temps avec son frère et quelques amis », avait-il ajouté. Effectivement, le séjour de Charlène de Monaco n’aurait dû durer que quelques jours. Or ça s’est prolongé à cause d’une infection de la sphère ORL.

D’après Albert, le séjour de son épouse en Afrique du Sud était censé ne durer qu’une semaine, 10 jours maximum. Mais à cause de son infection et toutes ses difficultés médicales, elle est toujours coincée là bas.

« Charlène, 43 ans, s’est rendue en Afrique du Sud à la mi-mai et a rapidement commencé à éprouver des complications. Des difficultés liées à une procédure de lifting des sinus et de greffe osseuse qu’elle avait subie avant son arrivée. En conséquence, elle a depuis subi plusieurs procédures correctives. Une fin juin qui lui a fait rater son 10e anniversaire de mariage le 1er juillet et une opération de quatre heures le 13 août », pouvait-on lire dans un magazine.

Un divorce imminent ?

Selon le magazine people Ici Paris, Charlène de Monaco voulait prendre ses distances avec son époux. Vraisemblablement, leur couple est au bord de l’implosion. Effectivement, sous peu, un troisième enfant illégitime du souverain monégasque vient de faire son apparition. De là vient la colère de la mère des jumeaux Jacques et Gabriella. Charlène de Monaco en a marre des débordements du père de ses enfants.

« Banale tentative d’extorsion de fonds » a déclaré un membre du palais princier. « De plus, ce troisième rejeton serait venu au monde avant que Charlène et Albert ne soient ensemble. Mais la princesse fragilisée et en perte de confiance vivrait dans la terreur qu’un nouveau scandale fait surface », avait-il poursuivi.

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.