Charlène de Monaco internée : cette opération et tensions qui l’ont effondrée

Avant d’unir son destin avec le souverain monégasque, Charlène de Monaco était une nageuse exceptionnelle. Aujourd’hui, elle se limite aux compétitions organisées par sa fondation.

Charlène de Monaco internée  cette opération et tensions qui l’ont effondrée
© Getty Images

Au mois de novembre dernier, Charlène de Monaco avait été internée en Suisse. Après son retour de l’Afrique du Sud, la princesse était éprise de fatigue mentale, mais aussi physique. Une fois de plus, elle a dû vivre loin des siens. Actuellement, la nageuse est de retour en principauté, mais elle est loin d’être au top de sa forme.

De la fatigue mentale à la fatigue physique

En mois de mars 2021, Charlène de Monaco est partie en Afrique du Sud pour les obsèques du Roi Zoulou. Mais son séjour s’était prolongé à cause d’une infection grave de la zone ORL. Ainsi, la princesse a dû être opérée pour en venir à bout. À la fin de l’été, la mère de Jacques et Gabriella a eu une crise d’épilepsie et elle a dû être conduite en urgence à Durban. À cette époque, l’état de santé de Charlène de Monaco était vraiment au plus mal.

Après ce séjour, la mère des jumeaux était de retour au Rocher, mais pas pour longtemps. Effectivement, Charlène de Monaco avait été internée en Suisse. Elle a dû prendre soin d’elle avant de retourner auprès des siens.

À première vue, la princesse en avait marre de ses responsabilités auprès de la principauté. Ça commençait à peser, ce qui lui a fait encore plus mal.

Charlène de Monaco internée en Suisse

Après son long séjour de l’Afrique du Sud, la première dame du Rocher n’était pas au top de sa forme. Raison pour laquelle Charlène de Monaco avait été internée dans un établissement spécialisé privé en Suisse. De cette façon, elle a continué sa convalescence au calme. Vu qu’elle était très maigre, elle a suivi un régime élaboré par un grand chef quand elle était internée. En effet, une hygiène de vie assez stricte va aider la femme du Prince Albert II à se remettre.

Tous les matins, elle était contrainte de faire du sport. Elle a aussi dû travailler sa condition mentale, avec des séances de yoga et de natation dans une piscine à débordements. Charlène de Monaco devient de plus en plus forte et n’est plus internée. Ainsi, elle a pu revenir en principauté avec un suivi par des thérapeutes. Aujourd’hui, la femme du Prince Albert II participe de plus en plus aux évènements de la principauté. Son retour ravit grandement les Monégasques. Cela éloigne aussi les allégations de divorce entre le couple princier monégasque.

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.