Charlène de Monaco, sa fausse couche, l’origine de ses problèmes

Depuis quelques mois, Charlène de Monaco est loin d’être au top de sa forme. Aujourd’hui, elle est admise dans un établissement spécialisé. Mais qu’elle soit l’origine de ses ennuis de la princesse ?

Charlène de Monaco, sa fausse couche, l’origine de ses problèmes
© SIPA

Selon les dernières informations, l’origine de ces problèmes de santé de Charlène de Monaco n’est autre que sa fausse couche. On vous dit tout à travers l’article.

Charlène de Monaco, victime d’une fausse couche

Les derniers mois ont été loin d’être faciles pour la première dame du Rocher. Alors, on comprend mieux pourquoi aujourd’hui elle souffre d’épuisement physique et moral. Effectivement, l’origine des soucis de Charlène de Monaco serait sa fausse couche. Détails.

En novembre dernier, Albert de Monaco a accordé une interview à Paris Match pour en dire plus sur l’état de santé de son épouse. Dans les colonnes du tabloïd, il a confié : «Charlène était vraiment épuisée. Un épuisement général, physique et moral. Si bien que nous avons décidé ensemble, et avec nos proches, que la meilleure chose serait qu’elle puisse se reposer calmement, hors de Monaco ».

Cependant, il n’a pas précisé l’endroit où Charlène de Monaco est soignée. Selon les rumeurs, l’ex-nageuse serait admise dans un établissement en Suisse. Il a quelque temps, le palais avait annoncé que son rétablissement pourrait encore durer quelques mois.

«Savez-vous qui était sa cavalière. Pas Charlène, mais moi»

Pour sa part, le magazine « Freizeitwoche » s’est intéressé de près sur l’origine des soucis de la princesse. Quelle serait la cause de ce drame de qui a bouleversé sa vie ? D’après le tabloïd, tous ses problèmes de Charlène de Monaco seraient la fausse couche qu’elle aurait vécue l’année dernière.

En effet, l’hebdomadaire se base sur les déclarations de Lady Christa Mayrhofer-Dukor. Cette dernière n’est autre qu’une cousine impudique de la princesse Grace Kelly, la mère d’Albert II. Effectivement, elle a lâché ses propos en personne pendant une visite en Autriche.

Elle a affirmé : « Savez-vous qui était sa cavalière. Pas Charlène, mais moi. Nous avons passé toute la journée ensemble ». En disant ses mots, elle laissait entendre que Charlène de Monaco était encore en pleine convalescence après ce sombre épisode de sa vie, une fausse couche. Toutefois, le palais ne s’est jamais exprimé sur ce triste événement.

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.