Charlène de Monaco, son état se dégrade à Zurich, ce plan d’Albert pour la protéger

Pour pallier l’absence de Charlène de Monaco, soignée dans une clinique en Suisse, Albert II a échafaudé un plan.

Charlène de Monaco, son état se dégrade à Zurich, ce plan d’Albert pour la protéger
© MaxPPP - SIPA

Officiellement, la convalescence de Charlène de Monaco devrait encore durer de longs mois. Pour cela, Albert de Monaco a mis en place un plan pour dissimuler son absence. On vous dit tout.

Albert de Monaco protège Charlène

Depuis le mois de novembre dernier, Charlène de Monaco est soignée dans une clinique privée en Suisse. Il s’agit de Kusnacht Practice surplomb le lac de Zurich. Celui-ci est un établissement de luxe spécialisé dans la rééducation et le traitement de tout type de dépendances. D’après les informations, le traitement dans ce centre VIP coûterait 130 000 euros par semaine.

Avant les fêtes de fin d’années, le Palais monégasque a donné des nouvelles de Charlène de Monaco. Via un communiqué, il voulait rassurer et affirmer que la convalescence de la princesse est « satisfaisante et rassurante ». Cependant, une autre source assure dans les colonnes du magazine Adel Heute que la mère des jumeaux serait au plus mal.

Dans la publication, on pouvait lire : « Son état de santé est loin de s’améliorer et se serait même plutôt dégradé », selon la source.

Des propos qui ont été affirmés par le magazine Closer. En effet, comme la convalescence de Charlène de Monaco devrait encore durer de long mois, Albert II aurait mis en place un plan pur « la remplacer ». En réalité, le but de ce plan serait de pallier l’absence de la princesse auprès du public.

Caroline et Charlotte très sollicitées

Pour ce faire, le Palais fait en sorte de créer des petits événements pour attirer l’attention du public et des médias. Et il faut dire que le plan fonctionne à merveille. Si l’on ne parlait que de l’apparition cet été du fils aîné de Charlotte Casiraghi au côté de sa grand-mère qui a chaviré les Monégasques. Ou encore la présence de Nicole Coste, l’ex-compagne du Prince Albert de Monaco, pendant un événement sur le Rocher.

En tout cas, les sœurs du souverain monégasque seraient les plus demandées. Le magazine allemand déclare : « les tantes, qui se verraient confier, de facto, le “rôle” de mère des jumeaux si l’absence de Charlène se prolongeait ».

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.