Charlène de Monaco : victime de sensibilité neuromusculaire, la griffe du diable, son remède miracle

Charlène de Monaco est loin d’être au top de sa forme. En effet, il semblerait que la princesse est touchée par une grave maladie.

Charlène de Monaco  victime de sensibilité neuromusculaire, la griffe du diable, son remède miracle
© Bruno Bebert
publicité

Dernièrement, Charlène de Monaco aurait été victime de sensibilité neuromusculaire d’après quelques rumeurs. Des allégations qu’un magazine allemand aurait fait circuler. De son côté, l’hebdomadaire Paris Confidences avait publié un remède miracle pour venir à bouts de ses douleurs.

publicité

Charlène de Monaco souffre de sensibilité neuromusculaire

Cette maladie, la sensibilité neuromusculaire, que toutes ces rumeurs parlent sur Charlène de Monaco serait dû à son ancienne carrière de nageuse. « Des crampes ou des tendinites. Des sensations comme si elle était victime d’arthrose », peut-on mettre dans les listes des conséquences douloureuses de cette maladie. Vraisemblablement à cause de ses sensations, son quotidien ressemble de plus en plus à l’enfer. « La crise avec une impression de s’étouffer », pouvait-on lire dans la publication.

Toutefois, il parait que c’est un mal invisible, car il n’y a aucune lésion flagrante que ce soit au niveau musculaire ou cérébral. Effectivement, la princesse a fait de son possible pour venir à bout de ses douleurs. À l’exemple du Yoga selon le magazine people qui fait référence aux recherches de l’université Johns-Hopkins de Baltimore. Apparemment, une pratique douce du Yoga diminuerait fortement la douleur articulaire venant de cette maladie.

publicité

Un médicament qui peut soulager la princesse

Toutefois, une amélioration de l’humeur et du stress sont aussi le résultat chez les patients qui font du Yoga. Plus précisément après deux mois de pratique de ce genre d’activité physique. Vraisemblablement, la griffe du diable plus communément appelé l’hapagophytum serait l’un des traitements de cette maladie.

publicité

En effet, cette plante aurait une action analgésique. Ainsi, elle fait partie des thérapies de fond alternatives pour mettre fin ou bien soulager les douleurs rhumatismales. « Elle a également son importance pour venir à bout de sa consommation de médicaments anti-inflammatoire », pouvait-on aussi lire dans la publication sur la sensibilité neuromusculaire destinée à Charlène de Monaco. Notant que cette dernière est encore coincée en Afrique du Sud. Cependant, la princesse sera de retour auprès de siens à la fin du mois d’octobre.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.