Charlène de Monaco : voici pourquoi la princesse pourrait perdre la garde de ses jumeaux, Gabriella et Jacques

Charlène de Monaco est de retour sur le Rocher. Mais pourquoi la première dame pourrait-elle perdre la garde de ses deux enfants ? Nous vous dévoilons tout.  

Charlène de Monaco voici pourquoi la princesse pourrait perdre la garde de ses jumeaux, Gabriella et Jacques
publicité

Ce vendredi 18 mars 2022, un grand spécialiste de la principauté a fait des annonces étonnantes sur Touche pas à mon poste. Selon lui, l’avenir de Charlène de Monaco sera en enjeu. Vous découvrirez la raison dans les lignes suivantes.

publicité

Charlène de Monaco a quitté le Palais

Les rumeurs autour de la première Dame ne cessent de faire du bruit. En effet, Charlène de Monaco est de retour, mais d’après certaines sources, elle aurait quitté le Palais pour se réfugier sur le Roc Agel.

Bertrand Deckers a validé cette information sur le plateau de Touche pas à mon poste.

publicité

La princesse Charlène de Monaco a vécu énormément de mal sans ses enfants. « Ils n’ont été qu’à deux reprises en Afrique du Sud alors qu’elle y est restée très longtemps », confirmait Bertrand Deckers.

« Et on a bien vu que le Palais était en train de montrer au monde entier que les jumeaux appartiennent à la Principauté. Ils sont Monégasques. Si Charlène avait décidé admettons, il n’y a pas réellement de problèmes dans le couple, je ne pense pas à ce point-là, mais supposons qu’elle a décidé de quitter la Principauté (…). Elle serait partie sans les jumeaux et ça, c’est acté au sein même de la constitution », a encore évoqué le spécialiste de la royauté.

Elle ressentait plusieurs pressions

Toujours d’après Bertrand Deckers, la mère de Gabriella et Jacques étaient en dépression nerveuse à cause de toutes les tensions dans le Palais. Notamment, les cauchemars que les sœurs du prince Albert II l’ont fait subir. En effet, elle ne supportait plus ces pressions et c’était la raison pour laquelle elle ne voulait plus vivre dans le Palais.

« Il y tellement d’autres femmes en Principauté qui auraient rêvé d’avoir le travail de Charlène et qui considèrent qu’elles l’auraient fait tellement mieux que Charlène. Ils lui feraient sentir en permanence », a-t-il dit. 

publicité

 

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.