Charles Aznavour : révélations chocs sur ce qui le faisait souffrir !

Bien qu’il ait été très célèbre, Charles Aznavour était très complexé sur sa vie et son physique.

Charles Aznavour  révélations chocs sur ce qui le faisait souffrir !
© Gala
publicité

Charles Aznavour était une grande star de la chanson française. Cependant, il s’avérait qu’il avait souffert de certains aspects de sa vie, mais aussi de son physique. Tout juste avant sa mort, le chanteur avait fait des révélations sur ce qui le faisait autant souffrir.

publicité

Charles Aznavour, un homme très complexé

C’est après 85 années de carrière que Charles Aznavour a tiré sa révérence. Malgré une carrière extraordinaire, le chanteur avait été la risée de tout le monde à cause de certaines de ses caractéristiques physiques. Il y en a même qui se sont moqué de son parcours. Notant que c’est en 1955 qu’il est devenu célèbre, des années après le début de sa carrière. La célébrité lui a alors ouvert les portes de l’Olympia qui a propulsé encore plus sa carrière. Charles Aznavour avait couché ses inquiétudes et ses traumatismes dans sa biographie, parue en 1970. Il a parlé des moqueries et des contradictions face auxquelles il a dû faire face.

« Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d’instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j’ai consultés sont catégoriques : ils m’ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m’en déchirer la glotte » avait-il déclaré. Néanmoins, il a pu prendre une revanche sur tous ces traumatismes en ayant une carrière vraiment exemplaire.

publicité

publicité

Une vie parsemée de traumatisme

Charles Aznavour avait chanté des titres qui renfermaient de nombreux messages. Apparemment, le chanteur se referait à des faits réels et de ses propres expériences pour ses chansons. En effet, l’artiste était un grand ami de Edith Piaf. Effectivement, ensemble, les deux amis ont déjà parlé du physique du chanteur. « Nous étions à New York et, un soir, mon nez a été́ l’objet d’une discussion entre Edith, Eddie Constantine et l’éditeur musical Lou Levy. Ce dernier leur a dit qu’un de ses amis était un formidable chirurgien esthétique. Six jours plus tard, je passais sur le billard. La nouvelle de mon opération a donné́ lieu à une soirée très arrosée où nous avons enterré “ma vie avec un gros nez” ! » avait déclaré le chanteur. Malgré sa célébrité, Charles Aznavour a su rester humble.

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.