Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Chauffage à 19°C : les Français doivent-ils s’attendre à payer une amende en cas de non-respect de cette mesure ?

Chauffage à 19°C : les Français doivent-ils s’attendre à payer une amende en cas de non-respect de cette mesure ?

Une amende est possible en cas de non-respect du chauffage en Suisse. Pour éviter la pénurie d’énergie. Car l’hiver se rapproche. On vous en parle dans cet article.

Amendes possibles en cas de non-respect du chauffage 19°C en Suisse

En effet, il y a trois semaines, le Conseil fédéral présentait son plan d’action contre le risque de pénurie d’énergie. Pour éviter le black-out en Suisse. Les ménages privés étaient mis en première ligne sont soumis à une série de recommandations en matière d’énergie. Plusieurs cantons « demandent des sanctions uniformisées à l’échelle du pays au cas où les règles fédérales ne seraient pas respectées ». Les personnes récalcitrantes seraient amenées à faire l’objet d’amendes : « les infractions légères pourraient être sanctionnées facilement », précise le média suisse. Alors une amende est possible pour le non-respect du chauffage de 19°C.

Comment expliquer ce choix ?

Le gouvernement assure par ailleurs que la température de 19°C, conseillée pour chauffer son foyer, n’a pas été choisie par hasard. Car il s’agit là de la « température de consigne » figurant dans un « arrêté du 25 juillet 1977 paru au Journal officiel, ainsi qu’à l’article 241-25 du Code de l’énergie », rappelle notamment La Dépêche du Midi. Si la consigne de la Première ministre était amenée à devenir la règle. Les entreprises récalcitrantes s’exposeraient à une amende de 1 500 euros, 3 000 en cas de non-respect au chauffage de 19°C.

En effet, la limite est de 19°C en moyenne pour le chauffage dans des locaux. Notamment d’entreprises, est inscrite dans le code de l’énergie de 1978, rappellent nos confrères du Sud-Ouest. Plus précisément, l’article R241-26 du code de l’énergie stipule : 19 degrés maximum en moyenne, dans les locaux à usage d’habitation, d’enseignement, de bureaux et recevant du public ».  Pour convaincre, l’exécutif assure que baisser son chauffage d’un degré par rapport à la température appliquée habituellement par les Français permettrait de réaliser 7 % d’économies d’énergie.  Une donnée validée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

À propos de l'auteur, Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.

D’autres publications dans 

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz