Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Chèque énergie 2024 : Voici les changements à venir pour les bénéficiaires de cette aide

Chèque énergie 2024 : Voici les changements à venir pour les bénéficiaires de cette aide

En 2023, l'inflation touche de nombreux secteurs, y compris l'énergie, mettant en difficulté de nombreux foyers. Le "chèque énergie" est crucial.

En 2023, une inflation généralisée a eu un impact significatif sur divers secteurs, et l’énergie n’a pas fait exception. Cette montée des prix a créé des situations de précarité financière pour de nombreux foyers français, posant des défis considérables. Qu’est ce qui va changer pour le chèque énergie en 2024 ?

Le « chèque énergie » : Un soutien aux ménages modestes

Pour aider les foyers en difficulté à faire face aux coûts croissants de l’énergie, le gouvernement a mis en place le « chèque énergie » en 2016. Cette aide financière, qui a succédé aux tarifs sociaux du gaz et de l’électricité, est spécifiquement destinée aux ménages modestes.

Le « chèque énergie » est une aide financière annuelle, versée automatiquement, permettant de couvrir les dépenses liées à l’électricité, au gaz, au fioul ou même au bois de chauffage. Le montant moyen accordé aux foyers éligibles est d’environ 148 euros par an. Les revenus du foyer déterminent son montant. Cette aide est généralement versée entre avril et mai, sans qu’une demande préalable ne soit nécessaire. En 2024, le gouvernement apporte un changement au chèque énergie.

En réponse à une inflation exceptionnelle, le gouvernement avait mis en place des chèques exceptionnels distribués en décembre, bénéficiant à 40 % des ménages. Toutefois, pour 2024, le gouvernement a annoncé la suppression de cette aide. Une décision qui suscite des interrogations sur l’avenir du « chèque énergie ». Cependant, il convient de noter que cette décision ne concerne pas ce dernier.

Chèque énergie en 2024

Selon « Merci pour l’info », le « chèque énergie » sera maintenu en 2024. Du moins pour le moment, après avoir obtenu confirmation auprès du cabinet du ministre de l’Action et des Comptes publics. Cela offre une lueur d’espoir aux bénéficiaires actuels de cette aide.

Toutefois, il est possible que l’aide du « chèque énergie » soit réexaminée dans les années à venir, comme les chèques exceptionnels. Bien que le soutien financier aux ménages modestes reste crucial, les dépenses publiques font l’objet d’un examen minutieux, compte tenu de l’augmentation sans précédent du coût de la vie.

Parallèlement, une hausse significative des tarifs de l’électricité est prévue pour 2023. À partir du 1er août de cette année, les factures d’électricité augmenteront de 10 %, portant à 31 % l’augmentation totale depuis 2021. Cette hausse résulte de plusieurs facteurs. Notamment, les répercussions à long terme de la crise sanitaire, la hausse du prix du gaz et des coûts d’approvisionnement énergétique plus élevés. En plus, elle impacte tous les Français, particuliers et professionnels, qui voient leurs factures augmenter de manière régulière. En plus, la suppression du bouclier tarifaire ne fait qu’ajouter aux préoccupations liées à l’augmentation des coûts énergétiques.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession