Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Chômage des seniors : une prime de retour à l’emploi pour compenser la réduction de la durée d’indemnisation

Chômage des seniors : une prime de retour à l’emploi pour compenser la réduction de la durée d’indemnisation

Au temps d’Elizabeth Borne, l’Etat voulait vraiment faire des économies et a baissé l’enveloppe du chômage des seniors. Mais il veut tout de même compenser le retour à l’emploi des seniors.

Un prime de retour à l’emploi pour les seniors est en train d’être mis en place. Une manière de réduire le chômage chez cette tranche d’âge.

Vers la mise en place de la prime de retour à l’emploi des seniors

La Macronie veut absolument faire grimper le taux d’emploi des seniors. En effet, le député Renaissance des Français de l’étranger, Marc Ferracci, a proposé la prime de retour à l’emploi pour les seniors. Celle-ci doit inciter les plus de 55 ans au chômage à revenir le plus vite possible vers l’emploi. « Cette prime devrait être « proportionnelle au montant de leurs droits restants à l’allocation-chômage », a déclaré l’élu auprès de l’AFP.

Dans le détail, cette somme qui devrait donc correspondre aux droits subsistants avant la fin de la durée d’indemnisation. Plus l’assuré reprendra vite le chemin du travail, plus le montant de cette prime sera élevé. Cette aide pourrait être versée en deux fois. La première lors de la prise de poste et la deuxième six mois après. Dans le même temps, cette mesure va aider à l’exécutif de réduire la durée d’indemnisation des chômeurs. Elle devra baisser à 27 mois actuellement pour les plus de 55 ans. Ce sera 22,5 mois pour les personnes ayant 53 ou 54 ans à 18 mois comme pour les autres assurés.

L’emploi des seniors dans le collimateur du gouvernement

Le gouvernement envisage de faire baisser le taux de chômage de 7,4 % actuellement à 5 % d’ici 2027. Ainsi, il a dans son viseur les seniors éloignés de l’emploi. La France a un taux d’emploi des seniors moindre que la moyenne du reste de l’Union européenne. Soit 56,9 % pour les Français âgés de 55 à 64 ans contre 62,4 % pour les autres Européens, selon les derniers chiffres de la Dares.

Une question prégnante dans l’esprit des membres de la majorité depuis plusieurs mois. Le 23 novembre dernier, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait déjà évoqué l’idée de réduire la durée d’indemnisation des seniors. Selon le locataire de Bercy, cette durée d’indemnisation supérieure pour les plus de 55 ans serait une manière « de mettre à la retraite de manière anticipée les plus de 55 ans ».

Un gouvernement qui veut faire des économies

Ce gouvernement a choisi de son coté de durcir les règles d’indemnisation du chômage pour les seniors. Ainsi, les dispositifs qui nourrissent l’indemnisation du chômage doivent être revus. Bruno Le Maire visait particulièrement l’ensemble des avantages dont bénéficient les plus âgés.

Le départ d’Elisabeth Borne et son remplacement par Gabriel Attal est loin d’avoir mis fin à ce projet. De plus, la durée d’indemnisation des seniors fait partie de la négociation sur l’emploi des seniors. Par ailleurs, ces négociations gouvernement – syndicats sont loin de bien se passer. La décision de différer l’agrément de la convention sur l’Assurance chômage, à la suite de l’accord du 10 novembre est loin d’arranger les choses.

La prime de retour à l’emploi pour mettre fin au chômage des seniors

Pour le gouvernement, cette convention est incomplète en ce qui concerne l’indemnisation des seniors. Vraisemblablement, à travers ce dispositif, le gouvernement veut des économies en raccourcissant la durée de 27 mois actuellement à 18 mois, comme c’est le cas pour les autres catégories. La prime de retour à l’emploi a été mis en place pour endiguer le chômage des seniors. Pour compenser le raccourcissement de la durée d’indemnisation, le député Renaissance Marc Ferracci, veut une prime proportionnelle au montant de leurs droits restants à l’allocation chômage. « J’ai proposé une prime de retour à l’emploi pour les salariés au-delà d’un certain âge, qui leur permettrait de compenser la décote salariale qu’ils subissent déclare ce 23 janvier ce député.

Marc Ferracci, fait partie de ceux qui a incité les ordonnances de travail de 2017. Il y a aussi la première réforme de l’assurance chômage en 2019. Il avait annoncé que la durée d’indemnisation des chômeurs de plus de 55 ans doit être ramenée au même niveau des demandeurs d’emploi plus jeunes. Cela doit être à 18 mois au lieu de 27 mois. La prime de retour à l’emploi pour les seniors doit notamment offrir une somme plus élevée C’est de cette façon que le chômeur senior retrouverait un emploi plus vite car le monatnt de l’aide correspondrait au cumul du reste de ses droits. Elle serait versée en deux fois, lors de sa prise de poste et six mois plus tard.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA... Ce qui change en mars dans votre vie

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA… Ce qui change en mars dans votre vie

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

L'astuce d'espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

L’astuce d’espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend "deux jours d'arrêt de travail" pour surveiller son ticket

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend « deux jours d’arrêt de travail » pour surveiller son ticket

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre