Cindy Poumeyrol (Koh-Lanta), très inquiète pour sa fille qui a contracté la Covid-19

Ce mardi 8 février, Cindy Poumeyrol a eu la peur de sa vie en emmenant la petite Victoire, sa fille née en janvier, aux urgences. Elle a raconté tous les détails de cette soirée à ses abonnés dans sa story Instagram.

Cindy Poumeyrol (Koh-Lanta), très inquiète pour sa fille qui a contracté la Covid-19
© Capture d'écran TF1

Cindy Poumeyrol a débuté la semaine du mauvais pied, car elle se retrouve aux urgences avec son nouveau-né. Vraisemblablement, la petite Victoire, âgée de seulement quelques semaines, a contracté la Covid-19.

Le coronavirus touche la petite famille

Cindy Poumeyrol a désormais deux petites filles, son ainée Alba et sa petite fille qu’elle vient de mettre au monde le 20 janvier dernier. La petite dernière se prénomme Victoire. La jeune femme avait partagé sa grossesse et son accouchement avec sa communauté. Très récemment, Cindy Poumeyrol a dû emmener son bébé aux urgences. Un évènement qu’elle avait relaté sur son compte Instagram ce mardi 8 février. En effet, comme à son habitude, elle fait part de son quotidien à ses abonnés. En ce moment, la question de la vaccination suscite une polémique un peu partout. L’ancienne aventurière de Koh-Lanta avait avoué à ses abonnées qu’elle n’était pas vaccinée. Car elle a préféré attendre la fin de sa grossesse.

Entre-temps, Cindy Poumeyrola a contracté le virus pour la deuxième fois en seulement quelques mois. En même temps, le virus a aussi fait d’autres victimes. « Victoire l’a chopé aussi », confie-t-elle. « Elle ne faisait que dormir, sept heures d’affilée. Elle était toute mollassonne. Je n’étais vraiment pas sereine. Dans la nuit, elle a fait de la fièvre », déclare la jeune femme. « Je suis allée aux urgences », avait-elle ajouté. Aux urgences, Victoire a été testée au nez, avec examens urinaires et sanguins.

Cindy Poumeyrol, plus de peur que de mal

À l’hôpital, Cindy Poumeyrol s’est aperçue que Victoire avait la peau marbrée. Une situation qui est loin de rassurer la mère de famille. « Ça peut être mauvais signe. Ils ont fait des examens complémentaires », avait-elle déclaré. Heureusement que la petite fille a montré qu’elle est forte et déjà presque guérie. Aujourd’hui, Victoire va mieux, mais sa maman a eu très peur.

« C’était un gros coup de flip, surtout quand c’est tout bébé comme ça », confie Cindy Poumeyrol. Par la même occasion, la jeune femme recommande de toujours faire attention, vis-à-vis de ce virus. « Ça touche tout le monde. Et même si vous l’avez eu il n’y a pas longtemps, comme moi, vous pouvez le rechoper », avait-elle terminé ses propos.

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.