Vous êtes ici : Accueil > Alimentation > Conso : les produits sucrés seront-ils bientôt plus taxés ?

Conso : les produits sucrés seront-ils bientôt plus taxés ?

De plus en plus, on parle de la façon dont les taxes peuvent aider à améliorer notre santé en mangeant mieux. Les taxes sur les boissons sucrées ont déjà été mises en place en France en 2012 pour encourager à choisir des options plus saines. Maintenant, des experts proposent une augmentation de taxe sur d’autres produits sucrés. Ils pensent que cela peut aider à réduire notre consommation de choses peu saines. Cependant, il y a des difficultés à trouver la meilleure façon de mettre en place ces taxes pour qu’elles fonctionnent bien.

La proposition de l’augmentation de la taxe sur les produits sucrés

De plus en plus, on parle d’une idée intéressante pour aider à manger plus sainement : la fiscalité nutritionnelle ! Le Conseil des prélèvements obligatoires propose une nouvelle idée pour combattre l’obésité et les problèmes de santé associés à notre alimentation. Ils veulent étendre l’augmentation de la taxe sur les produits sucrés sur d’autres aliments malsains. Par exemple, les boissons sucrées comme les sodas et les jus de fruits ont déjà une taxe depuis 2012 en France. Cela a rapporté environ 500 millions d’euros en 2022, et cet argent est utilisé pour aider à soigner les gens malades. Mais le CPO dit que cela pourrait être encore mieux ! Ils pensent qu’en augmentant le prix de ces boissons sucrées, les gens en boiront moins, et choisiront des options plus saines à la place. C’est une idée qui mérite d’être étudiée sérieusement, pour le bien de notre santé à tous.

Pour que les gens boiront moins de boissons sucrées, il faudrait peut être augmenter les prix. Les experts envisagent une augmentation de la taxe des produits sucrés pour encourager à choisir des alternatives plus saines. Ils disent que la taxe française est moins ambitieuse que celle du Royaume-Uni et qu’il serait intelligent de s’en inspirer. Le CPO veut aussi élargir cette taxe à d’autres produits, comme les boissons à base de soja et les sirops. Ils n’étaient pas taxés auparavant. Ces changements pourraient aider à améliorer notre santé en nous incitant à manger moins de choses sucrées. 

Les obstacles pour cette démarche

Le CPO propose d’ajouter des aliments sucrés comme les céréales et les bonbons à la liste des produits taxés. Ils veulent aussi inclure ceux qui contiennent des additifs dangereux. Pour que cela fonctionne, il faudra penser à l’argent économisé grâce à une meilleure santé à long terme. Cependant, le CPO rencontre des problèmes pour mettre en place cette augmentation de la taxe sur les produits sucrés. Ils trouvent difficile d’utiliser le NutriScore pour taxer les produits ou de modifier la TVA en fonction de la qualité nutritionnelle. Une étude sur la réforme de 2018, réalisée par le ministère de la Santé, publiera ses résultats à l’automne. Ces changements pourraient aider les gens à mieux manger en choisissant des produits moins sucrés et plus sains.

Le CPO remarque des différences importantes dans la façon dont les boissons alcoolisées sont traitées en termes de taxes. En 2022, ces taxes ont rapporté 4,3 milliards d’euros. On remarque que les taxes sur le vin sont moins élevées que celles sur les spiritueux. Une augmentation de taxe sur les produits sucrés pourrait aider à réguler cela.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz