Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Coup dur pour le pouvoir d’achat : les tarifs des mutuelles santé vont connaitre une hausse en 2024

Coup dur pour le pouvoir d’achat : les tarifs des mutuelles santé vont connaitre une hausse en 2024

Coté économie, certains Français ont vraiment du mal à joindre les deux bouts. Ce sera encore pire avec une augmentation des tarifs des mutuelles de santé.

En 2024, les Français doivent faire face à une hausse des mutuelles de santé. Une nouvelle contrainte financière de plus pour ces Français qui ont dû faire face à une diminution de leur pouvoir d’achat. Les mutuelles envisagent prévoit une hausse moyenne de 8,1% sur leurs cotisations.

À quoi sert une complémentaire santé ?

La mutuelle santé désigne l’organisme et le contrat qui gère le remboursement, total ou partiel. En effet, il s’agit de ce qu’il vous reste à payer (on parle de “reste à charge”) une fois que la Sécurité sociale a pris en charge sa part.  Également dénommée mutuelle ou assurance santé, la complémentaire santé vient donc compléter les garanties de base proposées par la Sécurité sociale selon une base de remboursement (BR), une nomenclature des tarifs pour chaque soin.

Elle prend également en charge, partiellement ou en totalité (en fonction des garanties qu’elle propose), les actes non remboursés par l’Assurance maladie. La mutuelle assure ainsi une meilleure couverture santé.  D’ailleurs, un contrat de mutuelle santé peut être souscrit auprès d’une mutuelle, d’une société d’assurance ou d’une institution de prévoyance.

Quels sont les avantages d’une complémentaire santé ?

Souscrire une complémentaire santé permet à l’assuré une meilleure couverture de ses dépenses de santé. Selon sa situation personnelle ou professionnelle, le fait de bénéficier d’une complémentaire santé offre plusieurs avantages :

  • Un complément de remboursement des dépenses de santé sur les consultations et les soins, les garanties d’un contrat collectif d’entreprise sont généralement plus protectrices et moins coûteuses qu’une mutuelle individuelle ;
  • La prise en charge des soins peu ou pas couverts par l’Assurance maladie, comme les dépassements d’honoraires, prothèses et soins dentaires, frais d’optiques, l’appareillage auditif, médecine douce, ostéopathie, sevrage tabagique… ;
  • Le bénéfice du tiers payant auprès d’un professionnel de santé (pas d’avance de fonds) comme pour l’obtention de médicaments auprès d’un pharmacien, des examens dans un centre de radiologie ou des analyses médicales… ;
  • Des prestations d’assistance comme une aide-ménagère ou une garde d’enfants en cas d’hospitalisation et de prévention (conseils pratiques, ateliers santé…).

Malheureusement, en 2024, les Français vont faire face à une hausse des mutuelles de santé.

Vers une hausse des mutuelles santé en 2024

Les mutuelles de santé de France veulent mettre en place une hausse conséquente de 8% à 12,5% sur leurs cotisations à partir de 2024. La hausse moyenne pour les contrats individuels sera de 7,3%. Contrairement, ce sera à 9,9% pour les contrats collectifs obligatoires souscrits par les entreprises au profit de leurs salariés. Cette augmentation va être un vrai coup dur pour le budget des Français. D’ailleurs, le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau met en avant son désaccord, concernant cette hausse. Suite à cette situation, il a donc voulu rencontrer les mutuelles et les assureurs, et les institutions de prévoyance.

Ainsi, le dimanche 17 décembre, Aurélien Rousseau a affirmé l’inutilité de cette hausse des mutuelles santé en 2024. Il veut une réévaluation plus logique autour des 4%. « Une augmentation de 4 à 5 % serait logique, 8 %, ça n’a pas de sens, 10 % encore moins », avait-il déclaré.

Les dépenses de santé vont connaitre une augmentation de 6%

Les complémentaires choisi de mettre en place une hausse des mutuelles santé de 8,1% en 2024. Par ailleurs, les assureurs affirment que c’est une augmentation nécessaire à cause de l’inflation. Ce dernier a donc provoqué une réévaluation des prix de vente des produits pour restaurer un certain équilibre commercial.

« Les assureurs évoquent également une autre motivation qui a contraint cette hausse. Il s’agit « des dépenses de santé (qui) ont été extrêmement dynamiques en 2023. La hausse a été de 6% alors qu’on s’attendait plutôt à plus 3 ou plus 4% », déclare Eric Chenuf, président de la Mutualité française. La revalorisation des salaires des personnels soignants, l’augmentation des prix des soins, accompagnée d’une consommation de soins toute aussi en hausse conséquente avec l’épidémie du Covid-19. Cette hausse des mutuelles de santé en 2024 est aussi due à la diminution des remboursements des soins dentaires.

Suite à ces situations, les complémentaires chiffrent à 1,5 milliard d’euros de dépenses supplémentaires à compenser durant 2024.  Ils rendent inévitable l’augmentation des cotisations. Pour éviter ces fortes hausses, Eric Chenut propose de « revoir le panier de soins de référence ». De cette manière, il y aura une certaine modularité supplémentaire qui va « permettre aux gens de se couvrir au niveau qui leur est nécessaire ». Cette nouvelle est loin de faire l’unanimité aupres des Français.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA... Ce qui change en mars dans votre vie

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA… Ce qui change en mars dans votre vie

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

L'astuce d'espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

L’astuce d’espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend "deux jours d'arrêt de travail" pour surveiller son ticket

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend « deux jours d’arrêt de travail » pour surveiller son ticket

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre