Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Crédit immobilier : vaut-il se précipiter d’acheter son bien ou attendre que les prix baissent ?

Crédit immobilier : vaut-il se précipiter d’acheter son bien ou attendre que les prix baissent ?

Le taux du crédit immobilier ne cesse d’augmenter. Ainsi, les emprunteurs n’arrivent pas à réaliser leur projet immobilier. Cependant, attendre la baisse du prix du crédit immobilier avant d’acheter un logement n’est pas forcément sans conséquence. Faire un choix leur semble compliqué. On va éclaircir un peu le sujet dans cet article.

Crédit immobilier : Faut-il attendre une baisse du prix avant d’acheter un logement ?

Attendre une baisse du prix du crédit immobilier avant d’acheter un logement ? Cette question trotte dans toutes les têtes. D’abord, le nombre de biens disponibles est en augmentation. Cela peut jouer en faveur de l’attente. L’offre a progressé de 9% entre le dernier trimestre 2022 et le premier trimestre 2023 selon Laforêt. Elle a même grimpé à 13% selon le réseau d’agences immobilières si on compare avec les 3 premiers mois de 2022. Cependant, elle affirme que « si elle se redresse significativement, elle reste néanmoins encore insuffisante pour permettre à la fois d’assurer la fluidité nécessaire et de stopper significativement la hausse des prix ». En outre, les professionnels ne sont pas sûrs qu’il y aura une baisse de prix dans l’avenir.

Acheter quand vous le pouvez

Selon Thomas Venturini, « Certains biens vont peut-être subir une décote de 20%. Mais ce sont des biens classés F et G qui seront donc inaptes à la location, où qui ont tous les défauts possibles. Mais les bons biens ne vont pas avoir de décote ». Pour lui, « il n’y a jamais de mauvais moment pour acheter, Vous ne savez pas quelle sera la situation demain. Peut-être que les taux de crédit vont continuer à grimper mais que les prix ne baisseront pas. Je pense qu’il faut acheter quand on peut acheter ». Ainsi, il ne faut donc pas attendre une baisse du crédit immobilier pour acheter un logement. Et Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux, rejoint son opinion. « Je pense que la situation est meilleure aujourd’hui qu’elle ne le sera dans 6 mois. Même si le marché immobilier voit ses prix baisser de 3 à 4%, ça ne compensera pas la hausse des taux. Or, on va voir arriver rapidement des taux à 3,50% sur 20 ans, voire plus dans les prochains mois ». 

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus