Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Croissance : baisse de la prévision pour la France par le FMI

Croissance : baisse de la prévision pour la France par le FMI

Le FMI a corrigé la prévision de croissance pour la France en 2024. Et cela a baissé par rapport au taux qu’avait établi le gouvernement. Néanmoins, le pays reste tout de même performant, comparé aux autres pays de la zone euro.

Le FMI a revu à la baisse la prévision de croissance pour la France en 2024. Un taux moins élevé que celui établi par le gouvernement.

Le FMI abaisse sa prévision de croissance pour la France en 2024 : quel est le taux de cette année ?

Mardi dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a décidé de revoir à la baisse la prévision de croissance pour l’Hexagone, pour cette année 2024. L’institution venait de rendre sa copie concernant les mises à jour sur les perspectives de croissance mondiale pour l’année en cours.

Ainsi, le taux de prévision de croissance français pour 2024 est finalement estimé de 1,3% à 1%. Ce qui est moins élevé que celui établi par le gouvernement de Gabriel Attal. Ce dernier l’avait anticipé à 1,4% de croissance, il y a quelque temps.

Néanmoins, malgré cette baisse, on constate que la prévision du FMI se rapproche de la tendance de l’OCDE. Ce dernier l’avait anticipé à 0,8%. Aussi, ce taux mis en avant par le FMI est aussi proche de celui donné par la Banque, qui estimait une prévision de croissance de 0,8%.

En ce qui concerne la zone euro, le fonds est plutôt méfiant et prudent dans ses mises à jour, sur le point de vue global. Les chiffres dévoilés mettent en lumière un pessimiste avéré des prévisionnistes du Fonds monétaire international.

La zone euro touchée par la situation en Allemagne

À titre informatif, l’Institution monétaire internationale a décidé de revoir aussi à la baisse les prévisions de croissance pour les allemands. Et ce, à hauteur de 0,9% à 0,5%. Pourtant, il s’agit d’un pays connu pour sa force d’exportation dans le continent européen. Mais il se trouve que depuis quelques années, l’Allemagne fait face à une baisse de la demande extérieure, comme l’ont révélé les spécialistes.

Et ce recul de l’exportation avait laissé un grand impact quant à l’économie allemande. D’autant plus que l’inflation l’avait déjà touchée depuis un certain temps, sans parler de la crise énergétique qui frappe fort le pays.

Et cela a des conséquences sur la croissance pour la zone euro, qui a été située à moins de 1%. Le FMI a, en effet, corrigé la prévision de croissance européenne qui s’élève à 0,9%. Or, jusqu’ici, elle était à 1,2%. Du côté de l’Italie, la prévision est également à moins de 1%, soit à 0,7% plus précisément.

FMI revoit à la baisse la prévision de croissance pour la France en 2024 : des tendances plutôt optimistes pour l’Hexagone et l’Espagne

Certes, le FMI a revu à la baisse les prévisions pour la France, mais il n’empêche que sa prévision reste l’une des plus optimistes dans la zone euro. Il n’a qu’à comparer son taux à celui des autres pays membres pour le prouver. Et la France n’est pas la seule à faire partie de cette catégorie de prévision optimiste, puisque l’Espagne y est également.

Le FMI a, en effet, estimé la prévision de croissance en Espagne à 1,5%, ce qui est la plus rassurante jusqu’ici. Ainsi, les prévisions françaises et espagnoles sont les deux seules qui se situent au-dessus de 1% pour la zone euro. Contrairement à celle des Britanniques.

La prévision pour ces derniers a été établie à 0,6% contre 0,5% en 2023. Mais il reste que la Commission européenne publie ses révisions pour confirmer ces tendances. Elle pourrait les partager le 15 février prochain. Mais pour l’heure, la commission mise sur un PIB en progression de 1,2% pour la zone euro en 2024.

Un taux de plus de 3% pour la croissance mondiale

Comparée à la prévision pour la zone euro, la croissance mondiale est largement plus élevée, situant à plus de 3%. Concrètement, elle est à 3,1% si l’on se fie aux informations du FMI. L’année dernière, la croissance mondiale était encore à 2,9%. Et elle va progresser de 3,2% en 2025, d’après les données dévoilées.

Bien évidemment, il y a des raisons qui expliquent cette forte croissance mondiale. Cela est surtout lié aux performances américaines et d’autres pays émergents, comme la Chine. Pour cette dernière, le taux de prévision est de 4,6%.

L’Inde fait également partie des pays les plus performants, avec une croissance allant jusqu’à 6,5% en 2024.

En outre, la prévision de croissance pour la France, en 2024, a été revue à la baisse, mais il n’empêche que la tendance soit optimiste. Pour cause, le pays fait partie de ceux présentant une croissance au-delà de 1%.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime