Cyberattaque à l’Assurance Maladie : les données d’un million de Français en vente sur Internet !

En ce moment, les Français font face à des arnaques de tout genre. Depuis des mois, le mot d’ordre est donc de rester vigilant.

Cyberattaque à l’Assurance Maladie  les données d’un million de Français en vente sur Internet !
© auremar - 123RF

L’Assurance Maladie vient de subir une nouvelle cyberattaque. Selon ZATAZ, spécialisé en cybersécurité, des données d’un million d’utilisateurs du site Ameli.fr ont été mises en vente sur le web.

Le site de l’assurance maladie, victime d’une cyberattaque

A la suite d’une enquête, les experts en cybersécurité de ZATAZ avaient dévoilé au grand jour une vente de données sur Internet. Une vente orchestrée par un pirate informatique bien célèbre. Ce dernier a donc mis en place une cyberattaque sur l’Assurance Maladie Ameli.fr. Le prix de vente de ces données s’élève à 6 000 dollars, soit environ 57 000 euros.

Notant tout de même que la protection des données est nécessaire en France. De cette manière, les Français se sentent plus en sécurité. Il est possible que le pirate ait eu accès à cette information avec la méthode du phishing. Il s’agit d’une pratique où l’arnaqueur se fait passer pour des instances officielles afin d’avoir ces données.

Les malfaiteurs prennent contact avec leur victime via téléphone, par SMS ou par mail. Ils vont jouer avec la naïveté de leurs futures victimes. Ainsi, si vous recevez un mail de votre Assurance Maladie, ne l’ouvrez pas, il peut s’agir d’une cyberattaque.

Ameli.fr tire la sonnette d’alarme

La cyberattaque vise depuis des années le site de l’Assurance Maladie. Dans ce sens, le site avait tiré la sonnette d’alarme le 21 septembre dernier sur des « démarchages frauduleux par téléphone qui usurpent leur nom ». La CPAM affirme de son côté que « votre interlocuteur de l’Assurance Maladie ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires ni aucun mot de passe, même temporaire ».

Les personnes doivent vraiment être mises au courant de ces arnaques, car ils font partie des personnes vulnérables. Les nouveaux procédés des arnaqueurs doivent toujours être dévoilés pour que chacun reste vigilant. Il est aussi important de ne jamais donner ses coordonnées bancaires, ou d’envoyer des chèques avant des vérifications de la structure.

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.