Cyril Hanouna (TPMP) atomisé par la presse, l’animateur accusé de faire le jeu des nationalistes

Cyril Hanouna vient de faire la Une de « L’Humanité » grâce à son émission TPMP. Le journal avait déclaré que le programme penche pour la plus grande partie du temps à l’extrême droite.

Cyril Hanouna (TPMP) atomisé par la presse, l'animateur accusé de faire le jeu des nationalistes
© Capture C8
publicité

À force de se mêler de la politique dans son émission TPMP, Cyril Hanouna a fini par se brûler. L’animateur a été épinglé par une étude publiée par le CRNS qui l’accuse de prépondérance à l’extrême droite.

publicité

L’animateur se retrouve sur les bancs des accusés

TPMP est bien célèbre auprès des téléspectateurs de C8. En effet, l’émission de Cyril Hanouna réunit des millions de téléspectateurs quotidiennement. Cette émission est présente à l’antenne depuis pas plus de 10 ans. Ces derniers temps, TPMP se penche un peu plus dans la politique que dans le divertissement comme dans ses débuts.

Sonia Devillers avait déclaré sur L’instant M (pour l’instant média) qu’il faut que des experts étudient le contenu de TPMP. Le 1er février dernier, cette chronique avait reçu comme convive Claire Sécail. Cette dernière n’est autre que celle qui avait mis en place cette étude qui a permis à l’Humanité d’épingler Cyril Hanouna et TPMP. Les chiffres qu’elle avait mis en avant étaient ceux appelés de « pré-campagne présidentielle » de septembre à décembre. En avril prochain, elle publiera une étude sur la « campagne présidentielle » du mois de janvier au mois d’avril. Entre septembre et décembre, Claire Sécail a visionné 210 heures de TPMP pour mettre en place sa conclusion. Une étude qui a permis à l’Humanité d’affirmer que Cyril Hanouna est « le loyal entrepreneur des idées de Vincent Bolloré » par le biais de TPMP. Mais aussi : « le bouffon au service de l’extrême droite ».

publicité

Une étude qui cible Cyril Hanouna et TPMP 

Les médias évoquent aussi d’autres bords politiques dans TPMP. L’extrême droite se retrouve à la tête de la liste avec 53 % d’antenne dans l’émission de Baba. Elle est suivie de près par la majorité présidentielle avec 22 %. Il ne reste plus donc que 7 % seulement pour la gauche. D’après l’Humanité, ce phénomène est aussi bien remarquable sur CNews. Notant que le patron de cette chaine n’est autre que Vincent Bolloré. Ce dernier est-il donc à l’origine de ces idées ? Toutefois, vu que Cyril Hanouna est le producteur de TPMP, il devrait avoir son mot à dire sur les convives de l’émission.

publicité

Face à ces propos, le trublion de C8 décide de se défendre en mettant en avant qu’en janvier TPMP avait favorisé l’extrême gauche. À ce moment, il avait invité Jean-Luc Mélanchon. Mais ce même jour, Eric Zemmour était aussi convié dans l’émission. La présence de ce candidat s’explique par le fait qu’il est le plus polémique de tous. Concernant les autres candidats, on peut citer Christiane Taubira ou encore Anne Hidalgo qui n’ont pas accepté l’invitation de Cyril Hanouna dans TPMP. En tout cas, cela joue en sa défaveur.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.