Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Dans les comptes d’Émilie : « Le carburant, c’est ma plus grosse dépense ». La sage-femme demande une augmentation de salaire

Dans les comptes d’Émilie : « Le carburant, c’est ma plus grosse dépense ». La sage-femme demande une augmentation de salaire

Sage-femme dans un centre de Protection maternelle et infantile. Émilie, 25 ans, une sage-femme a vu l’augmentation de sin salaire avec le Ségur de la santé. Une hausse vite compensée par ses projets de couple, l’inflation galopante et la flambée des prix des carburants.

L’augmentation de salaire pour la sage-femme

Plus de 300 euros d’augmentation de salaire pour une sage-femme. C’est, en moyenne, la hausse de revenu que connaîtront les sage-femmes titulaires de la fonction publique hospitalière à compter de 2022. Grâce au protocole d’accord relatif aux sage-femmes, signé ce lundi 22 novembre par le gouvernement. La Fédération hospitalière de France (FHF) et la majorité des organisations syndicales représentatives (FO, la CFDT et l’Unsa). Ce texte, qui prévoit “d’améliorer l’attractivité et les organisations de travail de la profession de sage-femme”. On met plus exactement en place une “prime d’exercice médical” de 240 euros net par mois à compter de février 2022. Et ce, pour les quelque 12.500 sage-femmes (titulaires et contractuelles) relevant de la fonction publique hospitalière. Mais aussi pour les près de 3.000 professionnelles travaillant dans le secteur privé lucratif et non lucratif.

En plus de ces 240 euros nets à venir en février prochain, les sage-femmes titulaires relevant de la fonction publique hospitalière. Une sage-femme va bénéficier d’une augmentation de salaire moyenne de 78 euros net par mois dans le cadre de la revalorisation des grilles. Et ce, à compter de mars 2022. À cette date, ce sont donc 318 euros net supplémentaires. Cela apparaît tous les mois sur la fiche de paie des sage-femmes titulaires de la fonction publique hospitalière. En ajoutant les 183 euros mensuels net dont elles profitent déjà depuis fin 2020 dans le cadre du Ségur de la santé. La hausse de salaire ressort alors à 501 euros net par mois. “Une revalorisation salariale sans précédent”, a déclaré Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé. Lors de cette occasion, il y a eu la signature de l’accord, ce lundi.

Pas de prime dans la fonction publique territoriale

Et pour les plus de 1.000 sage-femmes exerçant dans la fonction publique territoriale. La prime d’exercice médical ne sera pas mise en place. Mais le protocole d’accord signé ce lundi prévoit de transposer une augmentation de salaire pour une sage-femme. Selon le même calendrier que dans la fonction publique hospitalière. Soit à compter de mars 2022. Les sage-femmes titulaires relevant de la territoriale ne bénéficieront donc que de l’augmentation moyenne de 78 euros net par mois. En plus de la hausse de 183 euros net, effective depuis décembre 2020. Soit 261 euros net de plus par mois à compter de mars 2022.

Le protocole d’accord relatif aux sage-femmes cherche à aller encore plus loin, en prévoyant notamment la publication. D’ici à la fin du premier trimestre 2022, d’une instruction visant à instaurer une meilleure reconnaissance de la place des sage-femmes à l’hôpital. Et ce, en réaffirmant par exemple la place des sage-femmes comme personnel médical.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Les 6 appareils à débrancher pour économiser 30 % sur votre facture d’électricité

Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

CAF : les conditions pour bénéficier de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)