Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Decathlon dans le viseur d’une association de protection des animaux, découvrez pourquoi !

Decathlon dans le viseur d’une association de protection des animaux, découvrez pourquoi !

Decathlon peut être mis sur la sellette à cause de la maltraitance animale dont ils sont accusés. Suite à cette situation, l’enseigne est mal mené par plusieurs associations de protections animales comme Paris Animaux Zoopolis.

Decathlon, accusé de maltraitance animale

L’association Paris Animaux Zoopolis reste un organisme qui défend la cause animale. Effectivement, leur priorité reste le bien-être animal.  De son côté Decathlon s’est associé à des organisations qui maltmène les animaux. D’ailleurs, c’est à cause de cela que l’enseigne a des problèmes en ce moment. Ainsi, actuellement, Decathlon est pointé du doigt pour maltraitance animale à cause d’un élevage piscicole en Maine-et-Loire.

Auprès de France 3, l’association de protection animale a mis en avant l’intérieur de l’élevage piscicole. Les conditions de vie des poissons dans ce lieu sont vraiment désagréables. « À chaque étape, élevage, vente, captivité, pêche au vif, les poissons souffrent » avait déclaré la cofondatrice de l’association. Toutefois même s’il y a maltraitance animale, Decathlon continue de ventre ces poissons. Il est possible d’en acheter à Nantes Atantlis, à Saint-Herblain en Loire-Atlantique. Vraisemblablement, ces poissons servent d’appâts vivants pour les parties de pêche dits au vif. « Nous estimons que Decathlon est leader sur le marché du sport. C’est une question d’image, parce que la responsabilité d’un leader est de montrer l’exemple » confie alors la co-fondatrice de Paris Animaux Zoopolis auprès de France 3.

Il faut une modernisation

La manque de modernisation sur cette pratique désole grandement les associations de protection animale. Effectivement, les poissons usés comme appâts vivants souffrent vraiment. D’ailleurs, cette maltraitance animale sur les poissons vendus chez Decathlon est communément appelée “pratique cruelle et archaïque”.

« Ils ne veulent pas arrêter tant que la concurrence peut continuer à vendre des poissons vivants pour la pêche au vif » avait affirmé ces associations. Voilà pourquoi en vendant ces poissons, Decathlon encourage la maltraitance animale. De son côté, l’enseigne annonce rester “attentif à l’ensemble des sollicitations sur ce sujet”.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession

Agirc-Arrco : découvrez la date de la prochaine augmentation des retraites ?

Agirc-Arrco : découvrez la date de la prochaine augmentation des retraites ?

Retraite : les retraités dont la pension va augmenter en 2024 et 2025

Retraite : les retraités dont la pension va augmenter en 2024 et 2025