Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Déclaration d’Impôts 2023 : Voici tout ce qui change cette année

Déclaration d’Impôts 2023 : Voici tout ce qui change cette année

La campagne de déclaration d’impôts en ligne pour 2023 commence ce jeudi 13 avril. On fait alors le point sur tout ce qui change cette année.

Calendrier de la déclaration d’impôts en ligne

Utilisé par la quasi-totalité des contribuables, le service de déclaration d’impôts 2023 pour les revenus de 2022 en ligne débute ce jeudi 13 avril. La campagne s’échelonnera jusqu’au 25 mai, 1er ou 8 juin selon votre département de résidence. Quant à la déclaration papier, réservée aux usagers qui n’ont pas accès à Internet, elle doit être envoyée au plus tard le 22 mai avant 23h59. Et ce, avec le cachet de La Poste faisant foi, précise la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Notant que l’envoi postal des déclarations pré-remplies se fera du 6 au 25 avril. Voici tout ce qui change pour les impôts cette année.

Tout ce qui change pour les impôts en 2023

Pour cette année, les barèmes progressifs de l’impôt ont été revalorisés à 5,4 %, et seront calculés en fonction de l’inflation. Cette hausse sera appliquée à chacune des cinq tranches imposables. Cette mesure doit ainsi éviter que les foyers les plus modestes entrent dans le champ de l’impôt sur le revenu. Et ce, en raison de hausse de salaire liée à l’inflation. En revanche, avec ce mode de calcul, si un contribuable n’a pas été augmenté durant les derniers mois, il paiera moins d’impôts l’année prochaine.

Suite à la fin de la taxe d’habitation, les propriétaires de biens immobiliers doivent remplir une nouvelle déclaration sur le site des impôts. Le but de ce formulaire est d’identifier les biens taxables sur les résidences secondaires. La date limite est fixée au 30 juin.

Parmi les changements de la déclaration d’impôts 2023, on a le frais de covoiturage qui est désormais déductible. À condition qu’ils entrent dans la catégorie « frais réels ».

Dorénavant, au moment de la déclaration de revenus, la DGFiP va demander au contribuable de valider son numéro de téléphone. Cette mesure a pour but de sécuriser la modification de coordonnées bancaires. À cet effet, celles-ci ne pourront plus être changées sans un code à usage unique.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cette activité pratiquée par 55% des Français rendrait plus intelligent, selon une étude

Cette activité pratiquée par 55% des Français rendrait plus intelligent, selon une étude

Illusion d’optique : avez-vous des yeux de faucon ? Essayez de trouver l’aiguille dans la botte de foin en 9 secondes !

Illusion d’optique : avez-vous des yeux de faucon ? Essayez de trouver l’aiguille dans la botte de foin en 9 secondes !

CAF : une nouvelle aide offerte aux parents en fin de mois

CAF : une nouvelle aide offerte aux parents en fin de mois

Un temps catastrophique pour le mois de juillet ? Voici à quoi s’attendre !

Un temps catastrophique pour le mois de juillet ? Voici à quoi s’attendre !

Compte à terme : une baisse des taux prévue, voici comment profiter des meilleurs rendements !

Compte à terme : une baisse des taux prévue, voici comment profiter des meilleurs rendements !

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme