Découvrez 12 conseils d’experts pour prendre soin du spathiphyllum

Très facile à entretenir, le spathiphyllum est en passe de détrôner les orchidées. Découvrez comment prendre soin de cette plante extraordinaire.

Découvrez 12 conseils d’experts pour prendre soin du spathiphyllum
© Shutterstock
publicité

Le spathiphyllum est en passe de détrôner l’orchidée. Si vous l’ignoriez encore, il s’agit d’une plante tropicale communément appelée « faux arum » ou « fleur de lune ». C’est une plante qui est facile à entretenir et ses fleurs sont originales. Pour qu’elle pousse normalement, il est nécessaire que toutes les conditions soient bien réunies.

publicité

Une bonne place

Le spathiphyllum est une plante qui a besoin de lumière pour son développement. Ainsi, pour prendre soin de cette plante, optez pour des pièces lumineuses, mais il va aussi falloir faire attention à la température de ces dernières.

Placez les spathiphyllum loin du soleil direct

Il ne faut jamais placer cette plante en plein soleil. Ce dernier va bruler le feuillage de votre spathiphyllum.

publicité

Une bonne température

Le spathiphyllum est une plante tropicale. Ainsi, elle doit être placée dans une pièce où la température avoisine les 20 et 22 °C. De cette manière, elle va se sentir comme dans son habitat naturel.

Le rempotage

Il est nécessaire de rempoter cette plante au printemps. Ainsi, le spathiphyllum va avoir plus de force pour bien développer.

Quand multiplier le spathiphyllum?

Au moment du rempotage, il est nécessaire de multiplier le spathiphyllum. Pour y parvenir, il faut séparer les rhizomes et les placer dans un substrat. N’oubliez pas de drainer la terre au préalable.

L’arrosage au printemps et en été

Le spathiphyllum ne fleurit qu’entre le printemps et l’été. Ainsi, son arrosage se fait deux fois par semaine. Cependant, il faut que la terre soit bien sèche à la surface avant une nouvelle hydratation.

L’arrosage du spathiphyllum durant la période de fortes chaleurs

En période estivale, le spathiphyllum est sous de fortes chaleurs, pas moins de 27 °C. Lors de cette période, il est nécessaire de faire un arrosage quotidien. Il faut aussi vaporiser ses feuilles avec une eau non calcaire.

L’arrosage en hiver

En hiver, le spathiphyllum reste au repos, ainsi il n’a pas besoin d’être arrosé aussi fréquemment qu’en été. Ainsi, cela devra se faire une fois par semaine. Prenez en compte de la sécheresse de la terre pour agir.

Le drainage du substrat

En n’importe quelle période, il est nécessaire de faire un drainage du substrat. De cette manière, l’écoulement de l’eau sera plus facile. Ainsi, mettez un lit de billes d’argile au fond d’un pot percé.

Les taches brunes sur le spathiphyllum

Ces taches brunes sur les feuilles sont dues à un air trop frais ou à un excès d’arrosage. La seule solution serait de la mettre à un bon emplacement et de bien doser l’eau.

L’hydratation des feuilles

Dès que les feuilles de votre spathiphyllum sont moins vertes, il faut le vaporiser pour une bonne hydratation.

publicité

Tenir les spathiphyllum loin des sources de chaleur

Les sources de chaleur ne sont pas bonnes pour cette plante. Donc, quand vous les placez, tenez-la loin des radiateurs.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.