Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Découvrez le meilleur moment de l’année pour partir à la retraite

Découvrez le meilleur moment de l’année pour partir à la retraite

Vous allez bientôt partir à la retraite ? Sachez que la date de votre départ peut jouer un grand rôle vis-à-vis du montant de votre pension. Il faut donc bien la choisir.

Pour préparer l’avenir, il faut penser dès maintenant à sa fin de carrière. Voici le meilleur moment de l’année pour partir à la retraite.

Une retraite bien réfléchie pour un avenir meilleur

Presque tous les salariés ont déjà pensé à leur fin de carrière professionnelle au moins une fois dans leur vie. Et il n’y a rien de mal à cela. Au contraire, il est préférable de s’y préparer et d’y penser dès maintenant. Puisqu’il s’agit de votre avenir une fois que vous quittiez le monde du travail.

Pour commencer, il convient de savoir que ce sera le salarié lui-même qui désignera la date de son départ à la retraite. Il doit le faire un an à l’avance, mais la décision peut être prise pour un mois après que le salarié ait atteint l’âge légal. Notons que de nos jours, l’âge légal pour partir à la retraite est de 64 ans.

Si l’individu poursuit sa carrière après avoir atteint cet âge, il aura une pension de retraite encore plus élevée. Seulement, il y a encore de nombreux salariés qui ignorent que le mois de leur départ à la retraite peut impacter leur fin de carrière. En effet, cela peut affecter le montant de leur pension.

Quels sont les éléments à ne pas négliger pour connaître le meilleur moment pour partir à la retraite ?

Bien avant de décider la date de votre départ à la retraite, il convient de faire certaines analyses au niveau de votre situation. En effet, vous devez prendre en compte certains éléments. A commencer par le nombre de trimestres que vous avez cotisés. Sachez que ce détail vous permet de savoir si vous bénéficiez ou non d’une retraite à taux plein. Il ne faut donc pas le négliger.

Ensuite, sachez qu’il y a certaines règles qu’on applique lors de la dernière année de travail. En effet, à ce moment-là, les trimestres retenus dépendent du nombre de trimestre que vous avez validé, grâce à votre salaire.

Concrètement, une personne ayant 4 trimestres qui veut partir à la retraite le 1er juillet doit donc préparer à perdre deux trimestres car ces derniers ne seront pas pris en compte. Pour cause, ces deux trimestres sont considérés comme entiers lors de la dernière année de votre carrière.

Autres éléments à ne pas négliger

Outre les trimestres, sachez que votre statut joue aussi un rôle dans votre départ à la retraite. En réalité, le mode de calcul n’est pas le même pour les salariés privés et ceux du public. 

Pour le secteur privé, par exemple, le calcul de la retraite du salarié ne prend pas en compte les revenus de l’année. Ainsi, il est préférable de décider de partir à la retraite dès le début d’année.

Pour ce qui est du secteur public, l’augmentation sur leur pension de retraite ne sera pas appliquée s’ils ont reçu un avancement de salaire au moins six mois avant qu’il ne parte à la retraite. Néanmoins, les salaires que vous avez obtenus durant cette dernière année seront pris en compte. Ainsi, vous avez plus de choix quant à la date où vous partez à la retraite.

Quel est le meilleur moment pour partir à la retraite ?

Il est clair que chaque salarié dont le départ se rapproche de plus en plus souhaite à tout prix maximiser leurs conditions de vie pour l’avenir. La plupart voudrait surtout payer moins d’impôts. Et la bonne nouvelle est qu’ils peuvent bel et bien rendre ce rêve une réalité. Pour ce faire, il suffit de bien déterminer la date de leur départ à la retraite.

Concrètement, pour optimiser sa condition de vie et être moins imposable, il convient de partir à la retraite dès début d’année. Sachez notamment que les salariés dans le secteur privé peuvent bénéficier d’une prime de départ. C’est l’entreprise où il travaille qui le lui donne, sous forme d’un justificatif d’ancienneté d’au moins dix ans.

De même, ceux qui travaillent dans la fonction publique peuvent également toucher la même prime. Néanmoins, la mise en place doit se faire discrètement de chaque collectivité. La prime sera visible sur le compte du salarié après que son employeur le lui a remis.

Par la suite, on doit déclarer cet argent auprès de l’administration fiscale. Ce qui va donc avoir des conséquences sur le montant des impôts que vous devez payer. On vous recommande notamment de décaler d’un mois votre départ à la retraite, si ce dernier est fixé au 1er janvier. Cela vous permettra de bénéficier des sommes que l’employeur doit payer, à la fin du mois de janvier. Et non au mois de décembre.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement