Dépression : des bactéries intestinales impliquées ? La réponse dans cette étude

D’après une étude partagée par Courrier international, des bactéries dans notre intestin pourraient être responsables de certaines maladies psychiatriques.

Dépression  des bactéries intestinales impliquées  La réponse dans cette étude
© shutterstock
publicité

La dépression est loin d’être juste une baisse de moral éphémère, car c’est une vraie maladie mentale. À cause de cette maladie, votre humeur risque d’être totalement perturbée tout comme le sommeil, l’appétit et la libido. Quand une personne dépressive, elle se sent seule, triste et ne ressent aucun plaisir dans tout ce qu’il fait. Pour faire face à ce trouble, la volonté seule ne suffit pas, il faut solliciter l’aide d’un médecin.

publicité

Cependant, il se pourrait que la flore intestinale soit à l’origine de la dépression. D’après une étude, ces deux peuvent avoir un lien très étroit. En effet, Courrier international vient d’annoncer que deux bactéries sont à l’origine des dépressions nerveuses. Une découverte qui va permettre de sauver des vies.

La dépression et les intestins ont un lien ?

D’après cette étude, Morganella et Klebsiella, deux bactéries présentes dans les intestins, déteignent sur certaines maladies mentales à l’exemple de la dépression. En effet, l’organisme est constitué de milliards de microbes et bon nombre de bactéries. Ils sont importants pour l’organisme, car il le maintien en bonne santé. Ce 7 février dernier, Courrier international vient de partager une étude qui vient de la revue Science sur la flore intestinale et la dépression.

publicité

D’après cette étude, si les bactéries Morganella et Klebsiella sont en grande quantité dans le microbiote, ils vont provoquer des troubles de l’humeur. Donc cela peut débouler sur une dépression. Les personnes atteintes d’autisme présentent un manque de certains microbes de l’organisme. Ainsi, la bonne santé de vos intestins déteint fortement sur votre santé mentale. Selon une étude sur des centaines de Finlandais, c’est l’inflammation causée par certains microbes dans vos intestins qui est à l’origine de ce lien.

Un nouveau traitement à la clé

En 2008, une autre étude avait affirmé que les personnes dépressives ont une réponse immunitaire plus forte. La réponse est d’autant plus intense quand c’est la bactérie Morganella qui libère des toxines. Cependant, il est encore impossible de supprimer cette bactérie afin de sortir de la dépression. « C’est un peu plus difficile », affirme Gerard Clarke, un spécialiste en microbiome de l’University College Cork.

publicité

Les causes de la dépression sont multiples, mais les chercheurs veulent trouver la bactérie manquante chez les victimes de cette maladie. Après l’identification, il suffit de la réintégrer dans l’organisme des malades. Ces études sont synonymes d’espoir pour les personnes victimes de dépression. Bientôt, cette maladie va avoir d’autres traitements outre qu’un suivi psychiatrique et les traitements médicamenteux.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.