Des aliments peu caloriques, pour une alimentation saine

alimentation saine
publicité

Des aliments peu caloriques, pour une alimentation saine

Une pomme, comparée à une barre de chocolat, a le même poids que cette dernière, et pourtant elle fait moins grossir. Pourquoi ? La différence réside dans la valeur énergétique que contiennent ces éléments. De ce fait, pour pouvoir garder la forme, il est primordial de connaître les détails concernant ce que l’on mange.

publicité

Réduire la consommation des aliments contenant moins de calories uniquement

Comme tout autre élément, l’organisme a besoin de se ressourcer en énergie pour pouvoir se développer correctement. Notre organisme est constitué de certains éléments, à savoir les cellules, ainsi que la masse musculaire. Pour qu’il puisse bien s’accroître et pour que l’on puisse bénéficier de son plein potentiel, on doit bien se nourrir. La valeur de l’énergie que contient un aliment est exprimée en kilojoules, ou en kilocalories (kcal).
La valeur énergétique d’un aliment est, en effet, produite par les différents nutriments qui le constituent, c’est-à-dire les protéines, les lipides, et les glucides. Par contre les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments, l’eau, ainsi que les fibres ne sont pas caloriques. D’après les scientifiques, 1g de protéineséquivaut à 4kcal, 1g de glucides équivaut à 4kcal, et 1g de lipides équivaut à 9kcal.
D’après ce convertissement, un aliment riche en lipides (donc un aliment gras) a plus de valeur calorique qu’un aliment riche en protéines. C’est notamment le cas pour les poissons, les viandes, et bien d’autres encore. De même qu’il est encore plus calorique qu’un aliment riche en glucides.

La connaissance essentielle qu’il faut prendre en compte

La valeur énergétique apportée par notre consommation doit être égale à celle qu’on dépense au quotidien (entre 1800 et 2200 calories pour une femme). Au-delà de ça, on gagne plus de poids. Cependant, il faut aussi prendre en considération le fait que les aliments qu’on ingurgite ne contiennent pas tous la même valeur calorique. Un repas complet par exemple apporte plus de résultatscomparé à un repas qui n’est riche qu’en glucides tout simplement.
Faire une évaluation de l’énergie apportée par un aliment permet de distinguer les aliments contenants moins de calories. Pour déterminer l’apport énergétique d’un aliment, il faut calculer sa calorie sur 100 g. C’est la densité énergétique. Elle permet non seulement de déterminer la calorie détenue par un aliment, mais aussi de distinguer les calories nécessaires au développement de l’organisme.
La densité énergétique diverge d’un aliment à un autre, notamment au niveau des nutriments, et au niveau de la teneur en eau et en fibres. La présence de beaucoup d’eau et de fibre dans un aliment tient un grand rôle au niveau de la digestion. De ce fait, l’huile, qui est composée de 100% de lipides, a une densité énergétique de 900kcal. Par contre, la courgette, composée de : 90% d’eau, 2,5% de glucides, et 1,4% de fibres, ne présente qu’une densité énergétique de 13kcal.
Fort de ce constat, plus un aliment est riche en micronutriments, moins il a de densité énergétiquement. Contrairement à cela, plus il est riche en lipides, plus il a une densité énergétique élevée.
Toutefois, le corps a besoin d’un mélange de nutriments et de micronutriments pour fonctionner correctement.

publicité

Classification des aliments caloriques

Du moins calorique au plus calorique, on peut classifier les types d’aliments ci-après, en tenant compte de leur densité énergétique, de la façon suivante:
D’abord, les fruits et les légumes comme les salades, les poivrons, les fraises, les carottes, ainsi de suite. Ensuite, lesféculentstels que les pains, les pâtes, etc. Viennent après les produits laitiers, la viande, et finalement les poissons.

Les intérêts de la connaissance des aliments contenant peu de calories

Les aliments riches en micronutriments, et donc, ayant une faible densité énergétique, sont facile à manger. On peut en manger en grande quantité sans pour autant grossir. Ils sont sains, équilibrés et favorisent la digestion. Pour perdre du poids, ces aliments sont l’idéal.

Suivre un régime avec des aliments faibles en densité énergétique

Pour un régime de perte de poids, ces éléments sont à consommer sans modération. Il faut cependant garder l’équilibre alimentaire que notre organisme recherche. C’est-à-dire garder la formule 10% à 15% de protéines, 30% à 35% de lipides, 55% de glucides, avec 600g de fruits et légumes et des aliments riche en calcium.
Ce n’est donc pas parce qu’on veut perdre du poids qu’on doit arrêter de manger du poisson, de la farine, ou des aliments gras. Par contre, il faut éviter les aliments ayant une densité énergétique très élevés, c’est-à-direles aliments avec mélange de sucre et gras comme les gâteaux, et toute sortes de sucreries, ainsi que les produits laitiers comme le fromage.

La consommation des produits allégés

Certains produits allégés peuvent aussi être consommés sans détériorer à la santé.

Les yaourts

Par exemple un yaourt au fruit. Contrairement à un yaourt classique, il a juste 50kcal/100g. Cependant, faites attention ! Un produit même si sa teneur en gras est faible, sa teneur en sucre peut être élevée.

Les biscuits

Les biscuits, parfois, ne contiennent pas de référence sur leur emballage. Le producteur peut dire qu’ils sont allégés, et pourtant ils contiennent une densité énergétique très élevée. Il faut donc aussi faire attention là-dessus.
De plus, la mention « allégé » donnée à un produit ne doit pas nous induire en erreur. Et ainsi nous inciter à en manger en grande quantité, ce qui favorise la prise de poids. Ce serait une peine perdue pour les autres sacrifices déjà effectués si vos souhaitez perdre du poids ou le stabiliser.

La connaissance de la densité énergétique d’un aliment, et de sa valeur calorique contribue largement à la gestion de son poids. Elle nous donne la possibilité de gérer nos alimentations en mangeant de la nourriture complète et saine. Pour un bon fonctionnement de l’organisme, il vaut mieux suivre ces indicateurs à la consommation.
Avoir et tenir compte de la table des calories sont indispensable quand on suit un régime. Il faut manger des aliments à faible densité énergétique. Cependant, il faut garder l’équilibre alimentaire. C’est-à-dire manger des aliments pauvres en gras et en sucres, mais aussi remplir et varier la quantité nécessaire de nutriments et micronutriments dont l’organisme a besoin pour avoir assez d’énergie et se développer sans problème.

publicité

 

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.