Diam’s, la confidence choc de la rappeuse sur sa tentative de suicide à seulement 14 ans

Il n’est pas rare de voir des artistes quitter la scène musicale et retourner totalement dans l’anonymat. C’est notamment le cas de Diam’s.

Diam’s, la confidence choc de la rappeuse sur sa tentative de suicide à seulement 14 ans
©TF1

Lors de son passage dans l’émission « Sept à huit », le 26 juin dernier, sur TF1, Diam’s se confie sans filtre sur sa tentative de suicide à l’âge de 14 ans. Un acte guidé par des questions existentielles qu’elle ne cessait de se poser depuis son jeune âge.

Diam’s fait des confidences sur ses tentatives de suicide

Invitée dans l’édition de l’émission « Sept à Huit » ce dimanche 26 juin, Diam’s a fait des confidences chocs sur sa tentative de suicide à ses 14 ans. En effet, il semblerait que depuis son plus jeune âge, cette ancienne rappeuse se posait des questions existentielles. À cause de cela, mais aussi de l’absence de son père dès ses 4 ans, Diam’s a voulu se suicider à seulement 14 ans. « Je me posais des questions déjà très jeunes. Je me questionnais sur les injustices, la méchanceté des uns, l’ingratitude des autres », avait-elle déclaré. Avant de poursuivre : « Je souffrais énormément de son absence, mais ce n’était pas le seul problème de ma vie ».

Fort heureusement, la jeune femme avait trouvé de l’apaisement dans la musique. Tout juste après sa tentative de suicide, Diam’s a commencé à écrire des textes qui lui ont énormément fait du bien. « Quand j’ai 14 ans et que je me réveille de ma tentative de suicide, j’ai écrit un texte que je vais sortir des années et des années plus tard. Et effectivement à ce moment-là je me rends compte que ça me fait du bien d’écrire. C’est comme un petit refuge. Je prends un papier et un stylo et ça me fait du bien », affirme-t-elle.

Après deux ans d’absence sur la scène musicale, Diam’s met au point en 2022 un documentaire : Salam. Ce dernier avait été présenté au Festival de Cannes en son absence. Ce film parle de son combat à trouver un sens à sa vie. « Je réalise, tristement, que ce que je pensais être le sens de ma vie écrire des textes, remplir des salles, être aimée. Ça ne remplissait pas mon cœur, ça ne réglait pas mes soucis », avait confié Mélanie.

Une femme comblée grâce à sa foi

Diam’s avait tenté de se suicider une deuxième fois à l’âge de 27 ans. Cette fois, c’est le manque d’amour et le mal-être qui l’a poussé à de tels actes. La jeune femme ne se rendait même pas compte de la gravité de son acte, car elle ne savait pas la vraie valeur de la vie. Avec l’intervention de ses proches, au printemps 2008, Mélanie de son vrai nom, consulte un psychologue, une à deux fois par semaine. Vraiment au plus mal, elle ne ressentait vraiment plus rien, ni haine, ni tristesse, ni colère, ni rire.

Avec l’aide de sa meilleure amie Vitaa, Diam’s fait le choix de remonter la pente. Lors de ses vacances sous le soleil de l’île Maurice, elle a trouvé les réponses à ses questions grâce au livre saint, le Coran. Ainsi, elle décide de devenir un nouveau membre de la communauté musulmane. Aujourd’hui, Diam’s est une mère et une épouse comblée, car elle a enfin retrouvé cette paix qu’elle avait tant recherchée.

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .