Disparition de Delphine Jubillar : les tombes de Cagnac fouillées, son corps retrouvé ?

L’affaire Delphine Jubilar a bouleversé beaucoup de personnes comme ses proches. Son corps est initialement introuvable malgré les recherches menées.

Disparition de Delphine Jubillar : les tombes de Cagnac fouillées, son corps retrouvé ?

La disparition de Delphine Jubillar débute en décembre 2020, mais elle reste introuvable. Dans les nombreuses spéculations, le cimetière de Cagnac-les-Mines a été fouillé en toute discrétion. La Section de recherches de Toulouse s’en est chargé, rapporte ce lundi 8 août France 3.

La disparition de Delphine Jubillar

De nouvelles recherches, de nouveaux échecs. En quête d’une trace de Delphine Jubillar, disparue depuis décembre 2020, les dernières pistes des enquêteurs de la Section de recherches de Toulouse (Haute-Garonne) se trouvaient au cimetière de Cagnac-les-Mines : les sépultures. Ainsi, des fouilles y ont été menées le 20 juillet 2022, mais malheureusement aucune découverte. Selon les informations de 100% radio relayées par France 3 ce lundi 8 août, plusieurs tombes auraient été vérifiées au petit matin « entre 5 heures et 8 heures du matin, en toute discrétion ». Mais rien n’y a été trouvé.

Depuis le début de la disparition de Delphine Jubillar, nombreux sont ceux qui  soupçonnent Cédric Jubillar. En effet, ils pensent que le mari y a caché le corps de la mère de ses enfants. « Avant son arrestation en 2021, Cédric Jubillar s’était rendu au cimetière Saint-Dalmaze. Il a expliqué à des proches qu’il y avait là ‘plein d’endroits pour cacher un corps' », rappelle la station de radio. Le principal suspect dans cette affaire a été mis en examen et incarcéré pour le meurtre de son épouse depuis le 18 juin 2021. Mais, il n’en reste pas moins présumé innocent. Le corps de son épouse est introuvable.

La fouille des cimetières

À l’approche de la fin de l’instruction, les gendarmes doivent impérativement « fermer toutes les portes », alors ils auraient décidé de passer au peigne fin le cimetière. « Une source au sein de la commune puis une source judiciaire nous confirmait ce lundi qu’une dizaine de tombes ont bien été ouvertes le 20 juillet dernier, aux aurores », peut-on lire sur le site de 100% radio. Mais cette fois-ci encore, aucune trace de l’infirmière. La disparition de Delphine Jubillar reste un mystère.

Les proches de la mère de famille et les enquêteurs poursuivent les recherches. Nos confrères du Nouveau Détective expliquent que « la découverte d’un corps pourrait ne pas changer grand-chose au dossier ». Et pour cause : « La dépouille risque d’être en très mauvais état ». Et Les causes de la mort pourront alors être « impossibles à déterminer », apprend-on dans l’édition du 27 juillet. Affaire à suivre.

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.