Eau en bouteille : méfiez-vous de la date de péremption, de graves conséquences si la date est dépassée

Quand vous avez le choix, vous préférez l’eau en bouteille. Or, vous ignorez sans doute que son temps à vos côtés est compté ! On vous explique tout dans cet article.

Eau en bouteille méfiez-vous de la date de péremption, de graves conséquences si la date est dépassée
© Pixabay

Même si vous préférez l’eau en bouteille sachez qu’elle a une date de péremption. A l’instar de vos friandises préférées, elle possède aussi ses limites !

Un autre rappel de produit 

Vous l’ignorez peut-être mais l’eau en bouteille a une date de péremption. A part des problèmes concernant l’utilisation de plastiques, on s’interroge sur les critères pour vérifier la date limite de consommation de ce liquide. Mais avant de détailler cette information parlons d’un autre souci. Parlons d’abord de ce rappel de produit qui défraie la chronique. 

La présence de résidus de détergent dans cette référence d’eau en bouteille affole la population. En pleine vague de chaleur sans précédent, s’hydrater était indispensable pour éviter des dommages collatéraux sur l’organisme. Hélas, avant que le problème ne se diffuse, personne n’aurait pu anticiper une telle catastrophe sanitaire. Du reste, depuis toujours, cette boisson a une excellente réputation auprès des petits et des grands. Qu’on fasse un régime ou non, les experts recommandent d’en consommer au moins 2 litres par jour. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette affaire semble être la pointe visible de l’iceberg !

Date de péremption de l’eau en bouteille

Vous devez utiliser une loupe pour voir la date de péremption sur une eau en bouteille. Oui, vous ne rêvez pas ! Généralement, il faut compter au moins trois ans avant que cette dernière ne tourne au vinaigre. Faites attention car mise au soleil et sans bouchon plusieurs jours d’affilée, il y a fort à parier que sa qualité se dégrade extrêmement rapidement.

La température de l’eau est aussi à surveiller. Imaginez le désastre sur une femme enceinte ou sur un nourrisson qui ne possède pas encore toutes ses défenses immunitaires. Quant à ce senior qui est gravement malade, il n’a pas besoin de se détruire l’estomac avec une eau trop glacée. Donc, ne lui faites pas subir un enfer. Votre corps gère tout seul sa température. Encore une fois, nous vous invitons à rester en permanence sur vos gardes. Aujourd’hui, personne ne semble à l’abri d’une bactérie comme la listeria ou encore la salmonelle. Sur ces belles paroles, nous vous demandons de prendre soin de vous. À bientôt pour de nouvelles aventures !

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.