École : amende pour les parents qui retirent leurs enfants prématurément

Avec la période estivale qui arrive et la fin de classe qui est très proche, beaucoup de familles entament leurs vacances avant tout le monde. Mais ils risquent des sanctions en procédant ainsi.

École amende pour les parents qui retirent leurs enfants prématurément

Les parents qui retirent leurs enfants de l’école prématurément risquent une amende. Avec une fin d’année scolaire de plus en plus tardive, le 7 juillet pour cette année. Beaucoup veulent profiter du soleil plus calmement. Est-ce légal ?

Partir en vacances avant tout le monde 

Qui n’est pas tenté de partir en vacances avant tout le monde ? Il y a de nombreux avantages comme une faible affluence dans les parcs d’attraction, les campings et sur les plages, éviter les bouchons sur la route, prix de location moins élevés. C’est bien pour cela que beaucoup de parents retirent leurs enfants avant la fin des classes. En plus, il n’y a pas trop de conséquences sur l’éducation des enfants. En effet, ces quelques jours restants sont pour l’amusement. Les élèves s’attellent à d’autres activités vu que les programmes sont souvent achevés à cette période. 

Mais, un retrait des élèves avant la date de fin des classes représente une absence injustifiée. Parmi les motifs qui peuvent justifier une absence, on recense les maladies, un problème de transport, une réunion solennelle de famille et le fait de suivre ses représentants légaux en dehors des périodes de vacances scolaires. Mais, « Tout autre motif d’absence peut être examiné et faire l’objet d’une enquête. » précise l’Éducation nationale sur son site web.

Les parents qui retirent leurs enfants trop tôt risquent une amende

Les enseignants conseillent aux parents qui souhaitent partir en vacances un peu tôt de prévenir l’école. En effet, comme ça, l’école sait que cette absence n’est pas due à un problème familial ou de santé. « Si certaines familles ont la nécessité de s’absenter les deux derniers jours pour des raisons familiales, autant le dire et échanger en amont. » expliquait Stéphane Crochet, le secrétaire général du syndicat des enseignants de l’UNSA. D’ailleurs, les parents qui retirent leurs enfants de l’école pour des vacances précoces sont rarement voire jamais sanctionnés.

Cependant, il faut toujours rester prudent car les conséquences de ce genre d’action peuvent être assez graves. En effet, à partir de quatre demi-journées d’absence de l’élève, le directeur d’établissement est tenu d’alerter le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale. Les parents risquent alors une amende de 135 euros. Et si l’on estime que ces absences entravent l’éducation des enfants, l’amende peut atteindre 30 000 euros et deux ans de prison. Rien que ça !

 

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .