Vous êtes ici : Accueil > Télévision > Elise Lucet amputée, France 2 dévoile les raisons de déprogrammation de Cash Investigation

Elise Lucet amputée, France 2 dévoile les raisons de déprogrammation de Cash Investigation

Le nouveau numéro de « Cash Investigation », d’Elise Lucet, aurait dû être diffusé le 16 février dernier sur France 2. Mais la diffusion a été reportée pour le 1 et 7 avril prochains. Mais que s’est-il passé.

Cash Investigation d’Elise Lucet sous pression ?

Elise Lucet ne peut toujours pas présenter ses émissions spéciales. Vraisemblablement, c’est une façon de la faire taire, car c’est une journaliste qui est pleine d’intégrité et le professionnalisme. Alors, pourquoi France 2 repousse tout le temps la diffusion de Cash Investigation ? Si elle a réussi à mettre en avant les agissements de Dominique Strauss-Khan, elle ne va pas ramper devant le géant du fast food qu’est McDonald’s. Dans cette émission, Elise Lucet veut mettre les coulisses des restaurants McDonald’s. Mais France 2 a fait le choix de diffuser à la place un épisode consacré aux EPHAD. Les fans du programme croient que le géant américain a mis de la pression auprès de la chaine pour que cette séquence ne soit pas diffusée.

Il se peut que la pression eût aussi été émise sur Elise Lucet ou encore ses équipes de Cash Investigation. « Vous découvrirez que, pour réduire ses coûts et préparer en 90 secondes chrono un repas, McDo a réinventé le travail à la chaine dans ses restaurants. Troubles musculosquelettiques, stress, fatigue, l’addition payée par les salariés serait élevée », avait écrit France 2 dans un communiqué officiel. « De maxi-rythmes de travail pour de mini-salaires. Dans les restaurants McDo, de nombreux salariés sont à temps partiel, payés au SMIC horaire, avec des contrats très flexibles, parfois illégaux, précise le magazine d’informations », pouvait-on aussi lire. Cet épisode de Cash Investigation ne sera donc diffusé que les 1 et 7 avril prochain.

Les causes de ce report

Les internautes et plusieurs journalistes veulent une explication concernant ce report. Des allégations supposent qu’Elise Lucet cède du terrain durant son enquête. Une information qui s’avérait être fausse, car la journaliste n’a rien lâché. C’est le 18 février dernier qu’Elise Lucet avait dévoilé cette « censure » sur son compte Twitter. De cette manière, elle alimente sans le vouloir les rumeurs sur un probable confit d’intérêt.

Toutefois, France 2 avait déclaré une raison valable de ce report de l’émission. Vraisemblablement, pour la chaine, il était important de parler des EPHAD. Suite au livre d’enquête Les Fossoyeurs qui faisait la Une des médias, il était important que ces établissements rendent des comptes aux Français. Malgré ce report, Cash Investigation d’Elise Lucet et de son équipe va être diffusé au plus grand plaisir des téléspectateurs.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement