Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Emploi : attention, Paris lance un recrutement de plusieurs milliers de travails dans divers secteurs

Emploi : attention, Paris lance un recrutement de plusieurs milliers de travails dans divers secteurs

Bonne nouvelle ! À l’occasion des Jeux Olympiques de Paris en 2024, la ville propose plusieurs offres d’emplois. Voici tous les détails à ce propos.

Des offres d’emploi ont été lancées à l’occasion des Jeux Olympiques à Paris. D’autres villes sont aussi concernées.

Offres d’emploi pour les Jeux Olympiques lancés à Paris !

Un grand événement va marquer les Français cette année. Les Jeux Olympiques auront, en effet, lieu dans la capitale française, à Paris et les fans de sports ont déjà hâte. Mais s’il reste encore quelques mois avant que le lancement des JO dans l’Hexagone, il n’empêche que les organisateurs mettent déjà tout en place, pour que tout se passe comme prévu durant cette période.

D’ailleurs, la ville de Paris, mais aussi les différents organisateurs des Jeux Olympiques ont fait une annonce qui va certainement faire plaisir à ceux qui n’ont pas de travail. Effectivement, des offres d’emploi ont été lancées dans le but de rechercher d’autres personnes pour renforcer les rangs de ces organisateurs.

Notons que le taux de chômage en Île-de-France s’élève à 7% au troisième trimestre de 2023, d’après l’Insee. C’est donc le moment ou jamais pour les chômeurs d’avoir un travail, afin de lutter contre la précarité.

Offre d’emploi pour les Jeux Olympiques de Paris : tout qu’il faut savoir  

Parmi les recruteurs, on retrouve le Comité d’organisation des JO de 2024 (Cojo) mais aussi les partenaires et prestataires de l’événement. Dans le détail, Chantal Lasnier, directrice de talents et diversité de l’organisme avait révélé qu’il existe près de 1 900 postes à saisir « au sein même du Cojo » pour cette année 2024.

Aussi, du côté du secteur de la sécurité, il y a 5 5000 postes qui sont disponibles, d’après les révélations de Marie Barsacq, membre du comité d’organisation des JO de 2024.

Par ailleurs, Sodexo Live ! fait aussi partie des prestataires de l’événement. Et pour cette occasion, il veut augmenter le nombre de ses personnels. Dans le détail, il aurait besoin de 4 000 personnes pour des sites situés à Paris, mais pas que. Certains de ces sites sont aussi basés à Lyon et Marseille, d’après les informations reçues.

Offre d’emploi pour les Jeux Olympiques de Paris : les mesures prises par les recruteurs

Bien évidemment, les organisateurs et les prestataires ne restent pas les bras croisés en attendant que des candidats se présentent. Ils font tous les moyens possibles afin de recruter le plus possible. Ils n’hésitent, d’ailleurs, pas à se présenter dans différents événements liés à l’emploi afin d’attirer plus de candidats.

Et ce n’est pas tout, puisque Sodexo Live ! a organisé un « afterwork », et un tournoi de football afin d’attirer des étudiants en quête de travail. Cet événement aura lieu le 26 mars prochain, dans la capitale de France, comme l’avait révélé Le Parisien.

Les moyens déployés par le Cojo

Comme on l’avait mentionné précédemment, le Cojo fait, lui aussi, partie des organisateurs des Jeux Olympiques 2024. Et tout comme les autres prestataires, il n’hésite pas non plus à multiplier les moyens pour attirer les candidats.

Concrètement, Cojo a surtout besoin de personnes qui ont de l’expérience afin de couvrir les Jeux Olympiques ainsi que les Jeux paralympiques. De son côté, la ville de Paris souhaite recruter jusqu’à 5 000 employés cette année.

Elle souhaite faire appel aux jardiniers, infirmiers ainsi qu’aux ingénieurs et les égoutiers. Si vous remplissez l’un de ces profils et que vous recherchez un travail, n’hésitez surtout pas à renforcer les rangs de la ville de Paris.

Pour ce faire, il suffit de vous rendre sur le site de la ville et vous retrouverez toutes les offres d’emploi disponibles.

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus en Île-de-France ?

Au total, il y a cinq secteurs qui recrutent le plus en Île-de-France. Parmi eux, on retrouve les services administratifs, dont le nombre d’offres d’emplois s’élève à 493 223. Il y a aussi les activités scientifiques et techniques avec 322 436 offres, puis il y a les garagistes avec 157 780 offres. Enfin, il y a les secteurs de la santé et de l’action sociale (avec 154 792 offres) ainsi que le secteur de l’information et de la communication (avec 149 653 offres).

Notons que les chiffres ci-dessus correspondent à la période de janvier à décembre 2023. Et pour les recruteurs, c’est surtout la Fédération hospitalière France qui propose le plus d’offres d’emplois (7 336). Après lui, on retrouve Leclerc avec 6 832 annonces ainsi que Renault (5 834 annonces).

Pour terminer, il y a la Coopérative U, avec 5 565 annonces et le Crédit agricole avec 4 468 offres d’emplois.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »